Brives : au total, 50 embauches pour un McDonald's nouvelle génération

jeu 09/10/2014 - 19:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Le nouveau McDonald's de Brives-Charensac est toujours en travaux. Mais d'ici une dizaine de jours, les ouvriers devraient avoir quitté le terrain pour laisser place aux équipiers de la chaîne de restauration rapide : l'ouverture est prévue le mardi 28 octobre. Pas d'inauguration en grandes pompes, mais des nouveautés : les gens n'auront plus à attendre leur commande en caisse.

« On a voulu faire quelque chose de nouveau »
Avez-vous déjà connu un McDonald's où l'on vous sert à table ? Probablement pas. Ce sera pourtant la particularité de la future enseigne de Brives, l'une des premières en France à l'adopter : les commandes se feront manuellement via l'une des huit bornes automatiques proposées mais le client n'aura pas à aller chercher son plateau. Au moment de décider son repas, ce dernier devra également indiquer la zone de la salle de restaurant où il compte s'installer. Ce sera ensuite à l'employé du fast-food de lui amener ses sandwichs, via les indications affichées sur le ticket de caisse. « C'est tout nouveau. Tout le monde n'adhère pas, on n'est pas obligés de le faire », précise Ludovic Grenier, directeur général de Julie SARL (société qui possède les établissements de Brives et de Vals). « Peut-être qu'on reviendra dessus, on a voulu faire quelque chose de nouveau par rapport à notre autre restaurant sur le bassin du Puy. »

50 embauches, 35 équivalents temps plein créés
« Les gens pensent qu'on fait ça pour enlever du personnel, mais ce n'est pas le cas : on a plus d'employés que lors de l'ouverture de celui de Vals. » Le but n'est donc pas de remplacer le personnel humain par des outils technologiques, mais plutôt de transformer des caissiers en serveur. 45 équipiers et cinq assistants ont été recrutés, soit 35 équivalents temps plein (les équipiers signent des contrats de 24 heures hebdomadaires), ont été embauchés. C'est un peu moins qu'à Vals où une soixantaine de personnes sont sous contrat : « On pense faire un peu moins de chiffre d'affaires. Une partie des clients de Vals vont se déporter sur Brives, à moins qu'on soit moins bons ou qu'ils n'aiment pas le service. » Entre trois et quatre salariés du restaurant valladier – dont un assitant superviseur - ont été transférés à Brives, à leur demande, pour apporter leur expérience.

Pourquoi un deuxième McDo ?
Ouvrir une enseigne à Brives, ce n'est pas pour dégorger celle de Vals près Le Puy, très fréquentée. « Des fois, deux restaurants c'est deux fois plus de soucis. C'est plus facile pour gérer de n'avoir qu'un seul établissement qui tourne bien », concède le directeur général. « C'est un risque, mais c'est McDo qui décide de tout ça. » C'est en effet la marque qui a voulu ouvrir un second établissement sur le bassin du Puy et qui l'a proposé au propriétaire franchisé de celui de Vals, Claude Chabas. Ce dernier a naturellement accepté d'ouvrir un nouveau restaurant. « On préfère ne pas avoir un concurrent. C'est logique », ajoute Ludovic Grenier. « Le premier McDo qui devait ouvrir sur le bassin, avant Vals, devait être installé à Brives. Ça n'avait pas pu se faire. McDonald's France estimait que c'était le meilleur emplacement dans les environs. »

Après Vals-près-Le-Puy, Brioude et Yssingeaux, le McDonald's de Brives-Charensac est le quatrième du nom en Haute-Loire.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire