Tous

Brioude

Brioude prête à accueillir la 2ème manche du championnat d'Europe d'enduro

mar 06/10/2015 - 17:04 , Mise à jour le 06/10/2015 à 17:04

Brioude est communément baptisée « le berceau de l’enduro en France ». C'est en effet à son Moto-Club que l’on doit le premier enduro qu'ait accueilli l'hexagone. C’était en 1972. Et depuis le MCB a orchestré bien des courses, jusqu'à la finale du Mondial, en septembre 2014. Fort de son expérience et de sa solidité, le club s'est vu confier une nouvelle fois l'organisation d'une épreuve internationale. Ainsi la rive gauche de l'Allier accueillera-t-elle la 2ème manche du championnat d'Europe, ces samedi 26 et dimanche 27 mars 2016.
Ces deux journées seront consacrées à l'épreuve sportive à proprement parler, mais l'événement débutera dès ce jeudi 24 mars, avec la présentation des 18 nations et des 250 pilotes attendus, lors d'un défilé dans les rues de la cité Saint-Julien. Parce qu'enduro est synonyme de fête et d'animation. Mais aussi de mobilisation. Dès l'automne, les membres du Moto-Club ont planché sur le tracé de la course et battu le rappel. « On remotive nos troupes, les bénévoles, les sympathisants », explique Hervé Sauvayre, ex-président du club (c'est Daniel Veysseire qui lui a succédé). « La dernière fois qu'on a organisé un championnat d'Europe, c'était en 1985. On manque un peu d'habitude, mais je ne me fais pas de souci, on va relever le défi ».

250 pilotes représentant 18 nations
Si Hervé Sauvayre est serein, les responsables nationaux et européens le sont aussi, et c'est bien pour cela qu'ils ont sollicité le club brivadois. « A la Fédération internationale de motocyclisme, 16 pays votent pour définir les lieux où se dérouleront les manches. Et on a eu 16 votes favorables », poursuit Hervé Sauvayre. « Ils ont confiance en nous. On a une réputation acquise par les anciens et qu'on essaye de faire perdurer ». En faisant en sorte que tout soit préparé aux petits oignons et se déroule sans accroc. Et pour ça, le MCB peut compter sur le soutien logistique de la Ville de Brioude et l'implication des agents municipaux. « Après le Mondial, on s'est dit qu'on était prêt à aider le Moto-Club pour une nouvelle manifestation », indique le maire, Jean-Jacques Faucher. « On ne pensait pas que ça arriverait aussi vite, mais c'est un vrai bonheur. C'est une animation extraordinaire pour la ville, du pur plaisir pour la population. Brioude va une nouvelle fois vibrer autour de l'enduro et ce sera un grand moment ». Et de se montrer pragmatique en évoquant les retombées économiques de l'événement et la notoriété qu'il confèrera au territoire. « Brioude, c'est la raclette Riches-Monts, c'est Romain Bardet, ce sont les vitraux de Kim En Joong, et c'est l'enduro », poursuit le premier magistrat. « Brioude est connue par tous ces symboles, c'est son image de marque ». Une image de marque que le championnat d'Europe devrait renforcer.
Dès ce jeudi 24 mars, à 18 heures, un défilé dans les rues de la ville présentera les 250 pilotes issus de 18 nations. Puis, samedi et dimanche, ce sera compétition non-stop, de 9 heures à 18 heures, en accès gratuit, avec trois spéciales : Civeyrac, Verneuges et Brenat. Sans oublier un concert samedi soir à la salle polyvalente et des baptêmes d'hélicoptère.

I.A. 

> Le parcours et les info pratiques ici

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire