Boucherie : le meilleur apprenti de France officie au Puy

jeu 21/04/2016 - 21:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Alexy Vallon est élève au CFA de Bains. Après avoir terminé premier de la sélection départementale, puis premier de la sélection régionale à Aurillac, le jeune Brivois de 17 ans s'est tout simplement imposé lors du concours national, les 10 et 11 avril au CFA Eschau de Strasbourg.
Pour obtenir sa médaille et son trophée (bien plus que symboliques pour la suite de sa carrière, ne serait-ce qu'en termes de salaires et de valorisation du CV), il a réalisé une épreuve de six heures, en deux jours, qui consistait à "prendre soin" de trois pièces de viande.

Le Brivois lauréat parmi 25 candidats
Il y avait une épaule de boeuf, un cuisseau de veau et une épaule d'agneau. Il fallait désosser les pièces de viande puis procéder au parage et à l'épluchage des morceaux, puis au ficelage d'un rôti de veau, de quatre paupiettes et de huit morceaux de bourguignon. "Avec le boeuf, il faut choisir les bons morceaux, ce n'est pas forcément évident", relève son employeur, Jonathan Robert, tout juste 31 ans.
Des critères sur la tenue de travail, la propreté, le respect de l'hygiène et l'absence de dangerosité dans les mouvements complètent la grille d'évaluation. Il fallait ensuite décorer les viandes puis les présenter sur un billot, les juges déterminaient alors le vainqueur parmi environ 25 candidats et c'est le jeune Brivois qui l'a emporté.

Alexy Vallon est devenu le meilleur apprenti boucher de France. Qu'est-ce qui t'a amené jusqu'au métiers de la boucherie ? Qu'est-ce qui te plaît tant dans cette profession ?

Qu'est-ce que t'a appris ton maître d'apprentissage Jonathan Robert ? C'est complémentaire de ta formation à l'IFP ?


----Le temps de la formation, le salaire n'est pas mirobolant : environ 350 € mensuels la première année, puis 530 € la seconde, mais les rémunérations évoluent si l'apprenti est majeur. Il est environ une semaine par mois à l'école, et les trois autres en entreprise. Il bénéficie bien sûr de cinq semaines de congés payées par an.-----Un parcours tout tracé et des projets bien déterminés
Avant de remporter ce trophée, le jeune boucher, après son brevet des collèges, a débuté une seconde générale, mais ne s'y est pas plu. Il a donc profité d'un stage de découverte pour découvrir les métiers de la boucherie, ce qui l'a aussitôt séduit. Il a intégré l'IFP de Bains et débuté sa formation, en alternance avec la boucherie Robert, rue Chenebouterie au Puy, et il devrait être lauréat d'un CAP boucher en juin prochain.
Mais il ne compte pas s'arrêter là. "Je vais faire un CAP charcutier-traiteur", nous explique-t-il, "si possible toujours dans la boucherie Robert". La complicité entre l'apprenti et son patron saute aux yeux. Une nouvelle formation de deux ans au terme de laquelle il souhaite poursuivre les études : "je ferai alors un Brevet professionnel boucher (ndlr : encore deux ans de formation) et enfin je chercherai du travail", lance le jeune homme dans un large et franc sourire.

La boucherie, un secteur qui recrute mais difficile. Peut-on bien gagner sa vie ?
Jonathan Robert est chef d'une entreprise de boucherie au Puy-en-Velay. Il n'a que 31 ans mais emploie déjà une personne à plein temps, une autre à mi-temps, et deux apprentis.

On parle beaucoup, presque tous les jours, de la progression du chômage, en particulier chez les jeunes. C'est un métier qui semble à l'abri des processus de mécanisation et donc du chômage de masse. Est-ce que vous conseillerez la boucherie à un jeune qui ne sait pas trop quoi faire ? C'est un métier difficile ? Peut-on bien gagner sa vie ? C'est un secteur qui recrute ?


Cette récompense d'Alexy, c'est je suppose un plaisir partagé puisque vous l'accompagnez au quotidien dans sa pratique du métier en distillant vos conseils, donc cette récompense, elle est aussi collective ? Son professeur aussi l'a particulièrement accompagné ? Alexy est très engagé, très investi dans son métier, alors vous souhaitez le conserver le plus longtemps possible ?

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire