Tous

Araules

Bois : 5 ans pour rendre la filière compétitive

ven 20/10/2017 - 17:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

Le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes a choisi la Haute-Loire pour dévoiler son « Plan bois ». Ainsi, c’est lors d’une visite à la scierie Delorme, sur la zone artisanale des Vestias à Araules, ce samedi 14 octobre 2017, que 37M€ ont été alloués à la filière forêt-bois, sur la période 2017-2021, dont 80% en investissement. Si l’on ajoute l’apport du FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) à hauteur de plus de 15 M€ sur cinq ans, ce sont plus de 52M€ qui vont être disponibles pour les entreprises et les acteurs de la filière forêt-bois à travers les 12 départements de la Région.

Un gâteau à diviser d’ici 2021
« Comme il s’agit en grande partie d’investissement, la déclinaison dans chaque département ne pourra se chiffrer qu’a posteriori, explique le Conseil régional, aucune part n’est figée pour chaque département, mais comme la Haute-Loire est l’une des zones forestières les plus importantes de la région, elle devrait fortement en bénéficier ».

90 000€ à la scierie Delorme d'Araules
Exemple avec l’une des deux seules entreprises qui sont entrées dans le dispositif à ce jour : la scierie Delorme d’Araules. L’entreprise, qui propose des services d’abattage mécanisé, de débardage et de préparation des sols avant plantation, souhaite aujourd’hui se développer via l’acquisition d’un nouveau porteur forestier de dernière génération utilisant de l’huile hydraulique biodégradable et équipé d’un moteur respectant les nouvelles normes environnementales. La Région subventionnera l’achat de ce matériel à hauteur de 90 000€. Une somme conséquente pour cette entreprise de sept salariés.

----Le boisement en Haute-Loire est relativement important : 37,2% de la surface du département contre 27,1% en moyenne nationale.-----Plus de 45 000 salariés en Auvergne-Rhône-Alpes
Ce plan régional en faveur de la filière forêt-bois, construit en concertation avec les acteurs du secteur (entreprises, organismes professionnels, élus locaux…), a pour principal enjeu d’aider à accompagner une filière forêt-bois régionale solide et compétitive, tant au niveau national qu’européen. Avec 2,5 millions d’hectares de forêts, Auvergne-Rhône-Alpes compte plus de 45 000 salariés et 16 700 entreprises dans la filière forêt-bois. « Elle fournit des emplois locaux non-délocalisables, qui permettent de soutenir l’économie des territoires, mais doit faire face à de réelles difficultés », explique le Conseil régional qui poursuit : « les forêts de la région sont essentiellement de montagne, ce qui les rend particulièrement difficiles et coûteuses à exploiter. Avec un développement accru sur les dix dernières années, la filière bois nécessite aujourd’hui une structuration importante. Or, les scieries notamment n’ont généralement pas les moyens d’investir dans du matériel moderne et peuvent donc être moins compétitives que leurs concurrentes nationales ou européennes. »

> Le taux de boisement par commune en Haute-Loire au 03/05/2017 (source : préfecture de la Haute-Loire)

> Pour aller plus loin

> Lire aussi :

Qu'est-ce qui cloche dans notre filiere bois ? 15/07/2013

Yssingeaux dit "yes" au chauffage bois 01/10/2012

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire