Tous

Blavozy

Blavozy : hard rock is not dead

mer 01/02/2017 - 12:48 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Ce samedi 28 janvier 2017, un concert de musique metal a été organisé à l'Espace socio-culturel de Blavozy. Les groupes Opale, JPL et Heavylution étaient de sortie pour cet événement.

Deux groupes ponots
Paradoxalement, le metal est un style musical qui ne fait pas beaucoup de bruit en Haute-Loire. Pourtant, de nombreux groupes sont issus du département. C'est le cas d'Opale et JPL, deux formations de rock progressif fondées au Puy-en-Velay. S'ils étaient sur scène ce soir-là, « c'est avant tout pour faire partager notre musique et donner du plaisir aux gens », comme le souligne Jean-Pierre Louveton, guitariste et chanteur de JPL. « On en avait assez de jouer seuls chez nous » est la raison pour laquelle ce dernier et David Zmyslowski, chanteur et guitariste d'Opale, ont créé ces groupes. Leurs influences sont multiples, allant du hard rock des années 1980 au rock progressif de tout âge.

Des Stéphanois en tournée
Le groupe de Saint-Etienne Heavylution était la tête d'affiche tant attendue de la soirée. Ce groupe, créé en 2007, parcourt la France avec 15 à 20 dates par an. Composant leurs propres morceaux, ils en reprennent aussi quelques-uns, notamment du groupe phare Iron Maiden, pour le plus grand plaisir des fans. Très influencés également par des groupes comme Aerosmith ou Iced Earth pour les plus aguerris, la formation livre un show heavy-thrash haut en couleur. Leur premier album étant sorti en février 2015, ils en projettent un autre dans leur perspective, mais « ce n'est pas pour tout de suite », rigole le chanteur Paul Eyssette.

Des moulins de cheveux
De 6 à 70 ans, le public était là, et bel et bien conquis, la chaleur de la salle grimpante réchauffant son cœur refroidi par la pluie. Des moulins de cheveux se sont ainsi formés devant la scène, à l'écoute de Children Of Hate, le seul album en date de Heavylution.
C’est plus de 100 personnes qui sont reparties avec de la musique plein la tête et le cœur bouillonnant, espérant une autre venue de ces groupes dans leur ville.

N.H.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire