Tous

Blanzac

Blanzac : prison ferme pour avoir défoncé une porte

ven 05/02/2016 - 14:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

« Je voulais voler dans la maison (…) pour l’argent », explique simplement un homme de 45 ans à la barre du tribunal correctionnel du Puy ce jeudi 4 février. Il s’était fait attraper mardi 2 après un cambriolage dans le hameau de Rachat à Blanzac.
Les caractéristiques d'un cambrioleur professionnel
« Oui, j’ai cassé la porte. » Avant cela, il avait sonné pour savoir si l’occupante de l’habitation était présente. Sans réponse de sa part, il est rentré… La résidente a été réveillée par le bruit de cette entrée fracassante. L’homme a pris la fuite en volant, au passage, les clés de l’occupante pour ne pas qu’elle le suive. Cette technique n’a pas échappé au ministère public : « On peut penser que l’on a affaire à quelqu’un de très aguerri  qui aurait fait plusieurs actes de ce genre mais qui ne s’est pas fait attraper ». L’homme avait été arrêté quelques minutes plus tard par les gendarmes.
Il fait dire que la situation est relativement ubuesque à la lumière des explications données par l’homme. « C’est ma femme qui m’a amené, mais elle ne le savait pas, explique-t-il, je lui ai dit que j’allais me promener. » Il aurait repéré la maison particulièremenet isolée à l'occasion d'une simple balade à vélo.
Désolé pour la porte
L’homme encourait jusqu’à 14 ans de prison puisqu’il s’agit d’un vol avec deux circonstances aggravantes, il s’en sort finalement avec quatre mois de prison ferme, suivant les réquisitions du ministère public. « Je m ‘excuse pour la porte », a bredouillé le quadragénaire avant de quitter la salle d’audience.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire