Bibs Gourmands Michelin en Haute-Loire : « quatre de perdus, un de (re)trouvé »

ven 31/01/2014 - 18:00 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

C'est une distinction qui arrive un mois avant la publication des étoiles Michelin. Le Bib Gourmand récompense les restaurants où l'on mange très bien, sans être obligé de se ruiner. La règle principale à respecter pour y prétendre : 31 euros maximum pour un menu avec une entrée, un plat et un dessert.

32 adresses auvergnates, 8 tables altiligériennes
Comme pour glaner une place dans le guide Michelin, des inspecteurs gastronomiques passent incognito juger de nombreuses tables en France. Pour cette année, seuls deux restaurants ont réussi à séduire en Auvergne, le « B2K6 », à Lempdes dans le Puy-de-Dome et « Bambou et Basilic » au Puy. Depuis le changement de propriétaire en mai 2011, c'est désormais Michael Ruat qui est aux manettes, « on s'appuie avant tout sur des plats à base de produits locaux et frais, c'est notre principal atout ». Si l'objectif du chef était d'obtenir cette récompense, il ne s'attendait pas à l'avoir aussi rapidement. Ecoutez.

{{audio1}}

« Une consécration, une récompense du travail accompli »
Au total 6 personnes travaillent à « Bambou et Basilic », trois en cuisine, deux au service et un employé pour « faire la plonge ». « On comptait refaire toute la décoration des locaux », souligne Michael Ruat, « avec ce bib on peut dire que l'année commence bien pour nous » (rire). Le chef qui a repris le restaurant il y a bientôt trois ans revient sur son parcours et nous livre son sentiment au sujet de cette distinction. Ecoutez.

{{audio2}}

5 restaurants retirés dans la région... dont 4 en Haute-Loire
Si « Bambou et Basilic » a décroché son titre, quatre adresses du département ont été déchues de leur Bib, la plupart du temps écartées à cause du dépassement de prix. « Ils ne doivent pas proposer un menu au-delà de 31 euros. Le deuxième critère est la qualité du menu proposé. Certains restaurateurs font surtout l'effort sur les plats à la carte. Auquel cas, ils peuvent être sanctionnés par les inspecteurs », justifie le service communication du guide Michelin. C'est le cas de quatre tables altiligériennes sur les cinq « sanctionnées » dans la région en 2013 : « L'Air du Temps », à Beauzac ; « Comme à la Maison », au Puy en Velay, « La Terrasse », à Saugues ainsi que « l'Auberge de Chassignolles », à Chassignolles.

Sur les 651 restaurants récompensés d'un Bib en France (110 de plus cette année), 32 se trouvent en Auvergne et 8 en Haute-Loire. Retrouvez les adresses ci-dessous :

Dunières : La Tour
Le Puy-en-Velay : Bambou et Basilic
Le Puy-en-Velay :Tournayre
Saint-Bonnet-le-Froid : André Chatelard
Saint-Bonnet-le-Froid : Bistrot la Coulemelle
Saint-Bonnet-le-Froid : Le Fort du Pré
Saint-Julien-Chapteuil : Vidal
Vergongheon : La Petite École

A.P.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire