Basket : le jeu ponot était largement au-dessus

dim 24/01/2016 - 00:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

C’est un match comme on les aime tant. Les Ponots ont imposé leur rythme dès les premières minutes, enchaînant panier sur panier face à Clermont. Ce samedi 23 janvier, les locaux ont même tué le match dès la première mi-temps, ce qu’espérait l’entraîneur Nicolas Grégoire depuis bien longtemps.
Une victoire acquise
Clermont n’a pas touché terre dans la première partie de la rencontre. Privés de Kelsey Williams (blessé au pouce depuis plusieurs semaines) et de Samir Benghazi (blessé au genou depuis plusieurs mois), les Ponots ont su trouver le bon équilibre dans leur jeu collectif pour surprendre les Clermontois. Les visiteurs se sont retrouvés menés 28 à 58 à la mi-temps.
Pas de surprise sur l'issue de la rencontre
En seconde période, les Clermontois deviennent plus actifs et les Ponots un peu moins offensifs. la rencontre s’équilibre et permet à tout le banc ponot de jouer. L’intensité est là. Une faute sur Sébastien Ruiz fait bondir le public à quelques minutes du coup de sifflet final. La fin du dernier quart temps arrive, tout comme la victoire 75 à 99.
Un prochain match à voir, mais surtout : à gagner
« C’est le genre de match qui est plaisant, explique Nicolas Grégoire avec le sourire, mais on a fait une deuxième mi-temps plus que moyenne. » L’entraîneur est ravi de la performance de ce samedi soir : « Ils sont récompensés collectivement. Je pense à Pierre-Thomas et Mathis qui font le trajet entre le Puy et Clermont pour s’entraîner. Et à Pierre qui se donne à fond. »
Même avec cette bonne opération, les Ponots perdent une place (6e), à deux points du leader Golf Juan. Samedi 30 janvier, les locaux joueront encore à domicile, mais contre le Stade marseillais (10e). Au match aller, les hommes de Nicolas Grégoire s'étaient inclinés : "C'était une rencontre qu'on devait gagner. (...) Clairement, je l'ai en travers ce match".

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire