Bac J-1 : Et si je ne l'ai pas ?

ven 01/07/2016 - 19:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Rater son baccalauréat...ça arrive. Il n'est pas nécessaire d'abandonner les études pour autant, le dispositif Morea fait son retour au lycée Simone Weil du Puy-en-Velay après une année d'inactivité. "Nous n'avions pas assez de candidats", précise Jean-François Brive, CPE (conseiller principal d'éducation) et responsable du dispositif. Cinq séries sont concernées : les générales ainsi que STMG et ST2S.
Une alternative rarement proposée en France

Un dispositif très rare au niveau national mais qui est tout de même disponible au Puy-en-Velay : le lycée Simone Weil s'inscrit ainsi parmi les deux établissements proposant le MOREA dans l'académie de Clermont-Ferrand. Le second se trouve à Riom, dans le Puy-de-Dôme.
La particularité du lycée ponot est qu'il est le seul à proposer cet examen en alternance pour des baccalauréats technologiques (STMG, ST2S). Le dispositif au lycée Simone Weil a été placé sous la responsabilité de Patrice Chamayou, professeur de mathématiques, ainsi que de Jean-François Brive, CPE (conseiller principal d'éducation) de l'établissement.
----Ce module demande beaucoup de motivation, d'implication et de travail personnel pour les candidats. Bien qu'accompagnés par des professeurs volontaires qui assurent quelques séances de cours pendant la semaine, les étudiants ne sont pas évalués au cours de l'année, mis à part lors de l'épreuve finale. Ces derniers sont seulement tenus de suivre un stage en entreprise de trois semaines (ou trois fois une semaine) qu'ils doivent trouver eux-mêmes.-----On ne peut pas passer plus de deux fois le bac sous sa forme classique
Un module qui concerne donc tous les lycéens des filières générales et technologiques ayant échoué au baccalauréat. Le plus souvent, les élèves inscrits sont des candidats ayant échoué deux fois au bac. En effet, on ne peut pas passer plus de deux fois le bac sous sa forme classique.
Les inscriptions au Morea sont ouvertes à tous les lycéens ayant raté leur examen, qu'ils proviennent d'un autre établissement privé ou public, ou qu'ils soient scolarisés dans une autre académie. Les étudiants conservent donc leur statut de lycéen mais ne font pas partie de l'établissement.
Une étape supplémentaire pour obtenir son diplôme
Avec le Morea, les jeunes candidats qui se représentent au bac gardent tout de même les notes qu'ils ont validées l'année précédente (notes au-dessus de 10/20). Ils ne repassent donc que les matières qui leur ont fait défaut, à savoir celles où ils n'ont pas obtenu la moyenne. "La nouveauté cette année, c'est que les étudiants peuvent quand même suivre des matières qu'ils ont validées", explique le responsable.
On retrouve ainsi des profils de lycéens différents, certains ne devant rattraper que deux matières et d'autres beaucoup plus. A l'issue de l'examen, les élèves sont admis si la moyenne générale (coefficientée) de leurs matières est supérieure ou égale à 10/20, comme pour les étudiants qui réussissent au cursus « normal ».

Les élèves intéressés peuvent s'adresser au lycée Simone Weil du Puy ce vendredi 8 juillet, de 9 à 12 heures. Les renseignements sont également possibles par téléphone avec Jean-François Brive (04-71-05-66-66).

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire