Avec Frida Morrone, cuisine et amour font bon ménage aux Villettes

sam 21/05/2016 - 11:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Dans le cadre de la 9ème édition des Contes en Mai, l'association Konsl'diz a fait appel à la conteuse lyonnaise (et d'origine italienne) Frida Morrone pour présenter sa scénographie "La cuisine de l'Amour et l'amour de la cuisine" dans la ville des Villettes. Accompagnée à la guitare par l'orléanais Serge Tamas, cette comédienne a su captiver les quelques spectateurs ayant répondu présents, de par son charisme, sa présence et son accent qui agrémentait subtilement les histoires qu'elle contait.
L'histoire de cette série de contes tourne autour d'une thématique récurrente : la rencontre de Nanni, jeune cuisinier qui recherche désespérémment l'amour et le trouve avec Lucia (après multiples péripéties). C'est le jour de leur mariage et au travers de leur histoire d'amour, ils se trouvent des similitudes avec des histoires comme la princesse de Naples ou la découverte des "baies d'amour".
Un spectacle fluide, drôle et émouvant
Parmi les spectateurs, Raphaël Maçon a apprécié voir ces histoires sur scène : "Le spectacle était fluide, drôle et avec une certaine émotion. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait plusieurs histoires, en fil rouge du récit principal."
"Le thème de la cuisine et de l'amour nous semblait une thématique intéressante à formaliser"
Frédéric Labial, membre de l'association Konsl'diz, était très ravi de cette soirée : "Je souhaitais que le public de 7 à 77 ans fasse place à son imaginaire. Ce thème est particulièrement présent dans des contes, mais pas à ce niveau. C'était donc pour nous, très intéressant à formaliser et à développer."

Les futurs projets de l'association Konsl'diz seront d'organiser la 10ème édition l'an prochain, en prenant en compte les nouvelles explosions territoriales (dûes à l'agrandissement de la région) et également un futur spectacle avec 3 nouveaux conteurs.

Bref, un air de Dolce Vita a soufflé sur cette soirée et définitivement pour tous ceux qui ont pu s'emerveiller de ce spectacle, amour et cuisine ne peuvent se différencier et se dissocier l'un de l'autre.

S.L

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire