Autant de décès routiers en trois mois qu'en huit mois l'an dernier

ven 11/03/2022 - 17:00 , Mise à jour le 11/03/2022 à 17:00

Sept personnes sont décédées sur les routes de la Haute-Loire depuis le début de l’année. C’est autant que les huit premiers mois de l’année dernière. La préfecture appelle à la prudence. Elle rappelle qu’au moins un facteur humain est présent dans 92 % des accidents.

Sept personnes sont décédées sur les routes de la Haute-Loire entre le 1er janvier et le 7 mars 2022, soit autant de tués que les huit premiers mois de l’année 2021.

Parmi les victimes, il est recensé 3 usagers vulnérables (2 piétons et un motocycliste) et 4 conducteurs de véhicules légers. 4 accidents mortels se sont produits sur des routes nationales bidirectionnelles, 2 sur routes départementales bidirectionnelles (dont 1 en agglomération) et 1 sur une voie communale.

En 2021, 16 personnes avaient perdu la vie sur les routes de la Haute-Loire. 55% des accidents ont eu lieu en campagne, soit 84 accidents ayant entraîné 13 tués, dont 12 sur routes départementales. Le reste du réseau concerne 45 % des accidents avec 3 tués en agglomération. Les usagers vulnérables (piétons, cyclistes et deux roues motorisés) représentent 50 % des tués et 40 % des blessés. Le mois de juin 2021 a été le plus accidentogène avec 26 accidents corporels. Le second semestre 2021 cumule 52 % des accidents et 62,5 % des tués. Les mois de septembre et octobre comptabilisent à eux seuls 8 tués.

Depuis le 1er janvier 2020, 34 personnes ont péri dans un accident de la route

Face à ce constat, le préfet en appelle à la responsabilité de chaque conducteur et usager, ainsi qu’à la stricte nécessité du respect des règles du code de la route. En effet, au moins un facteur humain est présent dans 92 % des accidents.

Le préfet Eric Etienne rappelle qu’en Haute-Loire, les accidents mortels ont pour principales causes : la vitesse excessive ou inadaptée, la conduite sous l’empire d’un état alcoolique et/ou sous l’emprise de produits stupéfiants, le non-respect du code de la route (règles de circulation, refus de priorité…) et l’inattention.

Il rappelle, en outre, "l’interdiction absolue de la consommation de produits stupéfiants quelle que soit la situation sous laquelle se trouve la personne".

Les accidents mortels en Haute-Loire entre 2020 et 2022.
Les accidents mortels en Haute-Loire entre 2020 et 2022. Photo par Préfecture de la Haute-Loire

> Télécharger la carte pour mieux la visualiser :

 

Enfin, dans le cadre du plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR), plusieurs actions de prévention sont menées sur l’ensemble du département en lien avec les partenaires du monde associatif, institutionnels, du secteur privé et des collectivités locales, pour sensibiliser l’ensemble des populations les plus vulnérables.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

10 commentaires

mi

sam 12/03/2022 - 17:15

hm Oui la vitesse tue quand elle n'est pas maitrisée. Rouler vite n'est plus de la conduite mais du pilotage, ce qu'un jeune permis ne sait forcément pas faire par manque d'expérience. Savoir conduire c'est adapter sa conduite et vitesse à la route, à l'état de la route, à la circulation etc.... La puissance des véhicules conduit par de jeunes conducteur devrait être limitée. Décrocher en sortie de courbe ou de virage, c'est une erreur de conduite, ce n'est pas la route fautive.

mi

sam 12/03/2022 - 15:37

OUI sam , il faut rapidement terminer la RN 88 en 4 voies pour sauver des vies !!! ET poursuivre le projet, pour qu'il y ait une cohérence , en se raccordant sur l'A75

aj

sam 12/03/2022 - 14:23

Malheureusement, le virage des Granges au Pertuis est connu pour sa dangerosité. La solution semble bien être la déviation du Pertuis envisagée.

lo

sam 12/03/2022 - 09:44

Les radars ne servent pratiquement plus à rien aujourd'hui, notamment les fixes dont on prévient leur présence par d'immenses panneaux. Ces avertisseurs sont un danger public !! On en connaît les raisons car après avoir respecté la vitesse dans un rayon proche du picsou on accélère sitôt celui-ci passé jusqu'au prochain où l'on procède de la même manière.  Il faut multiplier les radars mobiles ainsi que les embarqués avec des amendes et poursuites judiciaires qui coupent l'envie de recommencer !! Quand à l'alcool et autres substances illicites suppression du permis pendant 5ans minimum et définitif si responsabilité d'accidents mortels !!

ar

sam 12/03/2022 - 09:38

La vitesse toujours la vitesse ! Le fou qui roule à 172 au lieu de 110 qui ne respecte rien, la limitation de vitesse y ferait quoi ? Le face à face mortel par un déport à gauche sans vitesse excessive, le 80 ou 90 est responsable ? Le refus de priorité, l'absence de clignotants, la conduite sous stupéfiants ou alcool, le 80 ou 90 est responsable ? Le dépassement malgré la ligne jaune continue vers les travaux d'Yssingeaux le 80 ou 90 est responsable ? Sans parler du téléphone au volant qui est devenu le sport national, même sans rouler beaucoup on le voit TOUS les jours plusieurs fois.

C'est dur de dire ça, mais moins de contrôles égale plus de relâchement. Et toutes les limitations n'y changeront rien. En attendant, des familles sont dans la peine et vivent un drame.

du

ven 11/03/2022 - 20:48

La vitesse tue. Ceux qui ont crié à la dictature quand la vitesse a été réduite à 80 kmh, ceux qui ont pris la décision absurde et populiste de revenir à 90 kmh sur les voies départementales sont directement responsables de la surmortalité constatée aujourd'hui. Mourir dans une voiture ou sur une moto c'est la façon la plus stupide de mourir.   

he

ven 11/03/2022 - 19:22

Au Puy les règles élémentaires du code ne sont plus respectées : feux rouges, vitesses, tourne à gauche/droite interdits plus respectés. Ne parlons pas des piétons qui traversent n'importe comment l'avenue du Breuil (les gardes municipaux ne doivent pas être en charge de ce genre d'avertissement, au moins). La liberté retrouvée oui, mais pas toutes les libertés.    

se

ven 11/03/2022 - 19:21

L : le vitesse toujours la vitesse en grande partie responsable et notamment jeunes avec le A. Pour habiter dans secteur écoles lycée. Lycée agricole... a yssingeaux. Divers jeunes avec A font la course début am et font couiner pneus au rond point en autre....cela doit bien se savoir mais jamais gendarmerie ou police municipale et en plus secteur a 50

mi

ven 11/03/2022 - 18:42

C'est la société qui est malade !!! Les gens ne respectent plus les règles Il n'y a plus de civisme Les automobilistes roulent comme des fous , jouent à la roulette Russe : sa passe ou sa casse Nous somme dans une société individualisée Danger !!!!!!!

je

ven 11/03/2022 - 18:26

Et pendant ce temps, on lit des dizaines de commentaires sur Facebook se réjouissant des dégradations de radars.