Aurec : Loire polluée, baignade interdite

mar 19/08/2014 - 16:58 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Depuis le 4 août dernier et jusqu’à la fin de la saison, à savoir le 24 août prochain, la baignade est interdite à Aurec-sur-Loire. C’est le maire, Claude Vial, qui a pris cette décision via plusieurs arrêtés du fait d’une qualité de l’eau jugée insuffisante. Les déboires météorologiques auraient favorisé la concentration de bactéries dangereuses - lorsqu’elles pullulent - pour l’homme.

« Se battre pour trois jours, c’est inutile »
« Cette année on a des données climatiques particulièrement rarissimes », explique le maire. « La Loire charrie en permanence, le site de baignade vit avec ce qui arrive de l’amont et si vous regardez la couleur de nos rivières ces temps-ci, vous verrez qu’elle est plutôt chargée de limon, de terre. » Claude Vial évoque donc un problème de visibilité mais aussi un problème de pollution. « Partout les réseaux d’assainissement sont saturés. Se battre pour ouvrir trois jours et constater avec la météo qu’il pleut en amont, c’est inutile. » C’est donc ce phénomène de saturation des réseaux d’assainissement qui entraîne une forme de pollution, via le développement de bactéries.

Deux bactéries ciblées
Comme le phosphore et l'azote, les bactéries font partie intégrante de l'écosystème d'une rivière. Elles contribuent à la décomposition des plantes et des animaux morts et transforment les minéraux et les nutriments en une forme assimilable, favorisant la croissance des formes de vies animales et végétales [source : nature.ca]. Certaines bactéries, comme les coliformes fécaux Escherichia coli (E. coli), peuvent cependant être dommageables pour les humains et pour certains autres animaux. Les concentrations élevées d’E. coli et/ou de bactéries entérocoques peuvent même entraîner des maladies chez les êtres humains. A Aurec-sur-Loire, les très fréquentes pluies associées à l’engorgement des lagunages ont favorisé la forte concentration des deux bactéries précédemment citées, comme l’indiquent les relevés de la Société publique locale (SPL) pour la gestion de l’eau de la commune. L’eau est tout simplement de mauvaise qualité pour la baignade.

« On a une responsabilité »
« On a beaucoup de gens qui viennent en bord de Loire dès qu’il fait beau, ils viennent faire du canoë, du kayak, du pédalo, une baignade dans la Loire… On a voulu se structurer et il faut que le message soit clair : soit la baignade est interdite, soit elle est ouverte. » Actuellement, un drapeau rouge virevolte au-dessus d’Aurec Plage malgré qu’un maitre-nageur surveille toujours les lieux. « Si des gens font des imprudences, c’est quand même gardé. On a une responsabilité par rapport aux gamins qui viennent mettre les pieds dans l’eau », conclu le maire de la commune.

A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire