Artémis crache en live ses Paradis Artificiels

Par Nicolas Defay jeu 14/10/2021 - 16:30 , Mise à jour le 14/10/2021 à 16:30

Ils sont quatre. Quatre enfants du désordre. Quatre musiciens de haut vol qui distillent leurs titres trempés dans l’acier, condensés dans leur premier album Paradis Artificiels. Ce vendredi 15 octobre dès 20h30 à la couveuse de Chadrac, Artémis va appuyer là où ça fait mal pour le bien de tous. (En exclu, le premier clip d'Artémis à la fin de l'article)

« Les paroles chargées à balles réelles sur une armée de vibrations et de percussions explosives brûlent les neurones, les vrillent et les malmènent. Et sous les braises froides de cette première colonne, alors repoussent de nouveaux plants, de nouvelles consciences, plus fortes, plus aiguisées, plus éveillées sur la réalité du monde ». Telle est la description de Paradis Artificiels, le premier album d’Artémis. Aux commandes du navire, Céleste, Rémi, Medhi et Mat. Et chose est certaine, c’est que les quatre amiraux sont bien loin d’être des inconnus de la scène altiligérienne.

De gauche à droite, Mat, Rémi, Medhi et Céleste. Photo par Orane Lady'o

Quoi, quand, où…

Concert : Artémis (sortie album Paradis Artificiels) plus Pierrot
Lieu : MPT La Couveuse de Chadrac
Quand : Vendredi 15 octobre à 20h30
Pour acheter sa place de concert ainsi que l’album, suivez ce LIEN.

« Le premier album d'Artémis sonne comme un rempart en tant de guerre »

Ce vendredi 15 octobre dès 20h30, dans le repère bien connu des musicos au cœur de Chadrac, Artémis délivre sa rage contre la machine avec ses neuf titres tirés de leur premier « skeud ».

Paradis Artificiels est une bombe de notes affûtées au scalpel entourant des mots dressés comme des barbelés. « Le premier album d'Artémis sonne comme un rempart en tant de guerre, est-il encore décrit par l’un de ses fans. Comme un premier mur où l'on se tient derrière, les regards ouverts ou les regards fermés, mais nos pieds et poings liés dans ce marais humain, social et médiatique. Des fanges d'hyper contrôle d'une société automatisée, numérisée, décérébrée ».

Le tout premier clip du tout premier album d'Artémis. Titre : Paradis artificiels :

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

na

ven 15/10/2021 - 16:47

Franchement, BRAVO les gars 👏.

De la bonne zic ça fait plaisir 😁.

Perso je suis fan et demande à en écouter plus et plus fort 👍

gi

ven 15/10/2021 - 06:00

Attention , aux décibels surtout dans une salle non conforme et trop proche des habitations , la mairie avait pourtant fait des promesses ??? Je n ai rien contre ces musiciens ce n est en aucun cas leur faute . mais de 20h30 a 2h les yeux grands ouverts impossible de dormir !!