Après les caprices du temps, les premières neiges pour bientôt

mer 05/10/2016 - 18:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

La rédaction de Zoomdici a dressé l'oreille, deux jours de suite, quand, à l'antenne de Radio France, les prévisionnistes météo nationaux ont mentionné les températures au Puy-en-Velay et Haute-Loire avec des minimales sensiblement basses (autour de 1°c ou 2°c). D'ordinaire, la ville-préfecture de la Haute-Loire est rarement citée. Aussi, nous avons sollicité les lumières de Jérémy Gaultier, prévisionniste météo basé aux Estables.

La Haute-Loire plus froide que le Cantal
Lorsqu'on lui fait remarquer que d'habitude c'est Aurillac qui est plus souvent citée pour ses températures basses, il indique que "notre département est bien plus froid du fait de son altitude moyenne élevée et de la présence de nombreux plateaux et de cuvettes sur les dits plateaux". Et de se lancer dans des explications qui nous laissent songeurs : "Cette configuration topographique particulière permet d'observer un fort refroidissement radiatif; par nuit clair, le sol émet vers l'espace de l'infra-rouge, ce qui fait qu'il perd des calories, ce refroidissement de la masse d'air à proximité du sol se répercute sur des couches plus ou moins épaisse (par inversion de température) et a tendance à s'accumuler dans les trous, ce que nous nommons en météorologie des trous à froid".

----L'association Infoclimat met à disposition les données de deux stations dans des trous à froid :
- à Riotord
- en Margeride, à la frontière lozérienne, à Saint-Alban en Limagnole.
-----Des trous à froid sur les hauteurs de la Haute-Loire
On compte de célèbres trous à froid dans le Jura (Mouthe n'est à ce titre qu'un petit trou à froid), dans le Vercors (Autrans, sur les hauts plateaux), mais également dans le Massif-Central : que ce soit sur le plateau de La Chaise-Dieu en allant vers le Livradois, entre le Mézenc et le Pilat, ou de façon plus prononcée en Margeride et plus particulièrement dans la région de Saugues, où une station météorologique appartenant à MétéoFrance est installée.

Les premières neiges la semaine prochaine
Jérémy Gaultier précise que les températures basses observées dernièrement en Haute-Loire, comme -3°C à Saugues ce mardi, sont très classiques pour la saison, même si elles surprennent après un mois de septembre aussi chaud (on comptabilise 2°C d'excédent sur les températures maximales aux Estables). Le prévisionniste nous quitte alors sur une note fort sympathique : le froid c'est pour bientôt. "Un coup de froid plus prononcé, cette fois-ci dynamique, est attendu à partir du début de semaine prochaine avec une goutte froide venant d'Europe Centrale", annonce-t-il. Ainsi, il y a de fortes chances de voir les premières neiges sur le Mézenc avec, en atmosphère libre, 4°C à 5°C sous les moyennes de saison et ce pendant plusieurs jours.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire