Anthony Dallet de l'Athlétic-Club du Puy vice-Champion Auvergne-Rhône-Alpes de Kick-Boxing

Par O.St mar 28/12/2021 - 08:06 , Mise à jour le 28/12/2021 à 08:06

Le samedi 18 décembre 2021 se déroulait à Chasse sur Rhône (38) le Championnat Auvergne-Rhône-Alpes de Kick-Boxing junior et sénior plein contact avec KO autorisé.

Parmi les 120 combattants inscrits venants de 47 clubs de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, deux boxeurs de l'Athlétic-Club du Val-Vert représentaient la ville du Puy en Velay : Anthony Dallet en sénior moins de 60 kg et Philippe Marquès en sénior moins de 63kg500.

Pour les deux Ponots, c'était leur toute première compétition . Ils ont été à la hauteur et ont su gérer en ramenant trois magnifiques victoires sur cinq combats. Anthony avait dans sa catégorie face à lui cinq adversaires.

Il affrontait dans son premier combat Corentin Bernard du Boxing Club Tournon-Tain de Tournon-sur- Rhône en Ardèche.

Dans un combat intense dominé par le Ponot dès le début, ce dernier touchait durement son adversaire, une première fois, en low-kick ( coup de pieds dans les jambes) au premier round. Anthony allait continuer son travail de rouleau compresseur, enchainant les séries de poings au visage et low-kick . N'ayant plus d'appui l'Ardèchois était compté par l'arbitre. A la fin du combat Anthony Dallet était déclaré vainqueur à l'unanimité des juges.

Dans son deuxième combat Anthony faisait face à Hamza Maisonneuve du Boxing Club de Givors ( 69) longiligne et beaucoup plus grand que lui. Là encore le ponot infligeait à son adversaire de terribles low-kick accompagnés de crochets des deux poings. Après avoir littéralement « secoué » son adversaire qui se jetait à plusieurs reprise dans les cordes pour éviter les coups, le ponot emportait haut la main ce deuxième combat.

En finale, il affrontait Tom Laurent du Boxing Crussol d'Alboussière, adversaire ayant une expérience d'une bonne quinzaine de combats. Face à cet adversaire expérimenté et là encore longiligne et beaucoup plus grand que lui, Anthony gérait très bien les deux premiers rounds en évitant le piège de se faire contrer par un adversaire d'une allonge supérieure et expérimenté. Le Ponot menant les deux premiers rounds montrait des signes de fatigue au troisième et laissait ce dernier à l'Ardèchois. Deux juges sur trois décidaient, malgré les deux premiers rounds nettement menés par le ponot, de donner la victoire à son adversaire.

Anthony finissait quand même vice-champion régional, en ayant réussi un excellent parcours pour sa première sortie en combat.

Philippe Marquès en moins de 63kg500 était quant à lui dans une catégorie de sept combattants. Il combattait en premier face à Lucas Vigouroux de l'Atomic-Fight-Club de Saint-Privat en Ardèche . Déterminé le ponot démarrait le combat à « 100 km à l'heure » et en prenait la direction en plaçant d'entrée, d'excellents middles-kick gauche au foie de son adversaire. Le souffle coupé, Lucas Vigouroux était compté par l'arbitre. Philippe enchaînait par de puissant direct du gauche et malmenait ainsi son adversaire jusqu'à la fin du combat. Il emportait une première belle victoire par trois juges à zéro.

Dans son deuxième combat il affrontait Dylan Flores du Fight Center One de Lyon . Le Ponot , là encore, prenait les rennes du combat , frappant durement son adversaire avec de puissants middles kicks jambe arrière et de puissants crochets. Philippe gardait ce même scénario durant tout le combat et menait très largement les trois rounds . A vingt secondes de la fin , le Ponot, par excès de confiance et manque d'expérience, baissait sa garde une seconde et prenait une droite en contre de son adversaire et était sonné quelques secondes, compté par l'arbitre, ce dernier ne lui laissait pas reprendre le combat pour les quelques secondes qui restait... Le Lyonnais était déclaré vainqueur ; dommage pour le Ponot qui avait menait tout le temps et pratiquement gagné le combat.

Philippe prenait cela comme une bonne leçon pour l'avenir mais pouvait tout de même être fier de ses deux premiers combats rondement menés !

Le coach Rémi Lebègue ainsi que Julien Quéteuil ,assistant, nous précisaient : « Anthony et Philippe ont vraiment assuré dans cette première compétition en plein contact, nous sommes extrêmement fiers d'eux, ils sont sérieux, assidus et leur travail a payé, il y a , bien sûr quelques erreurs mais qui seront vites corrigées . Ils ont goûté à la compétition et ont adoré, ils sont motivés encore plus que jamais pour s'entraîner pour les prochains combats, leur point fort : « leur mental d'acier ! et c'est de très bon augure pour les prochains combats ! »

Prochain rendez-vous pour eux , le samedi 22 janvier 2022 à Rilleux La Pape (69) pour le Championnat Auvergne-Rhône-Alpes de K One ( Kick-Boxing avec coups de genoux en plus ) .

Les entraînements reprennent au gymnase du Val-Vert le 4 janvier prochain toujours les mardi et jeudi de 18h30 à 19h30 pour les jeunes de 8 à 13ans et de 19h30 à 21h00 pour les 14 ans et plus (adultes).

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés