André Cornu présente sa liste « Saint-Germain Avenir »

mer 04/03/2020 - 16:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:03

« Il y a 6 ans, nous étions toutes et tous des élus neufs et c’est collectivement que nous avons relevé les défis nombreux pour gérer la commune avec une touche très personnelle, rappelle André Cornu, 61 ans, maire de Saint-Germain-Laprade, professeur agrégé en Sciences Industrielles. Nous avons effectué une gestion plus ouverte en direction de la population, plus de débat dans le conseil municipal. Nous avons consulté et associé les habitants sur les projets et les travaux qui les touchent plus particulièrement. Nous nous sommes efforcé à faire vivre la démocratie pas seulement en période électorale ».

----Réalisations sous le premier mandat d'André Cornu

  • Rénovation extension des écoles de Fay-la-Triouleyre et de Noustoulet.
  • Rénovation des locaux communaux du restaurant “Le St-Germain”.
  • Audit de l’état des voiries.
  • Mise en sécurité de l’avenue de Pébellit.
  • Assainissement du village de Plaisance. Le même projet pour Noustoulet.
  • Étude de principe et acquisition de la majorité des terrains dans le cadre du projet “éco-quartier”.
  • Entretien des 70 km de voiries : 150 000 €/an
  • Aires de jeux

-----Réaliser toujours plus d’économie
« Les personnes qui composent la liste Saint-Germain Avenir s’intéressent de près aux affaires communales, assure le maire. Les discussions depuis de nombreuses semaines, tous les échanges, le travail collectif et sérieux a permis de bâtir une équipe aux compétences diverses et complémentaires. Pour les finances, c’est Sylvie Bonnardel, spécialiste du sujet qui va œuvrer a toujours plus d’économie de fonctionnement. Elle va engager un bilan de l’état des bâtiment et des structures municipales et utiliser les service de la Communauté d’Agglomération mis à disposition des communes ».

Plus de produits bio
L’aide à la personne et la solidarité reviennent à Françoise Guillot et Betty Peyret. Concernant les écoles et la jeunesse, Julien Uggeri s’occupera de garantir le bon fonctionnement des écoles et des cantines scolaires avec des repas de qualité. « Des produits frais et issus de filières locales avec des parts de produits bio de plus en plus importantes », souligne André Cornu.

Les associations mises en avant
Pour le dossier culture, loisirs, sport et association, Francis Cardoso, Jean-Christophe Vera et Adrienne Wierzba seront chargés de mettre en place des supports d’affichage destinés aux associations « afin d’informer nos citoyens des événements associatifs et donner un accès rapide et efficace, apprend le candidat en lice. Nous souhaitons que chaque événement fasse l’objet d’une publication sur le site internet ou réseaux sociaux. Nous allons proposer des moyens matériels et inciter l’organisation d’événements à travers la commune. Nous voulons également développer un lieu de vie et de rencontre en aménageant un espace d’échange et de vie communale accessible à tous. » Le maire veut soutenir plus solidement les associations par le biais de subventions plus nombreuses.

Zoom sur les jeunes
Pour les jeunes, jeux en ligne, atelier mécanique et un atelier de remise en état de petits appareils ménagers type Atelier Solidaire sont au programme. « Nous désirons remettre à la mode les événements qui pourront fédérer nos jeunes et les inciter à participer à la vie communale comme la fête du 1er mai et pourquoi pas le rassemblement des classards et du comité des fêtes », dévoile André Cornu.

Un potager communal pour le restaurant municipal
« Nous pensons que la commune est le premier territoire administré où l’on peut mettre en pratique le concept de développement durable, explique le premier magistrat. C’est-à-dire concilier le développement économique et l’équité sociale tout en préservant le patrimoine naturel, ceci par l’expertise de Marcel Ribes. Il faudra aussi redéfinir notre plan local d’urbanisme. » Michel Forestier et Lionel Malosse s’occuperont des économies d’énergies avec un projet d’installation de led dans les bâtiments municipaux, le développement du transport électrique, l’utilisation des énergies renouvelables dans les bâtiments publics, la gestion des déchets, ou encore le développement du compostage individuel et collectif. « Un projet d’alimentation durable inédit que nous voulons mettre en place est la création d’un potager communal à destination du restaurant municipal », partage-t-il.

Plus de présence au sein de la Capev
André Cornu et son équipe exigent une représentation de la commune au bureau de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay. « Saint-Germain est la seule commune de plus de 2 000 habitants qui n’y est pas présente alors qu’elle dispose de la plus grande zone d’activité du département, révèle le maire. Un suivi des décisions prises doit être systématiquement réalisé. » André Cornu conclu : « Un autre mandat ne suffira pas mais il ne faut pas brûler les étapes. Nous avons toutes et tous la tête sur les épaules, conscients qu’il y aura des difficultés. Nous proposons des équipements de qualité, des relations sincères, et une transparence des décisions et de la continuité dans les actions. Cette continuité pourra s’opérer si les habitants de Saint-Germain-Laprade nous font confiance et nous soutiennent le 15 Mars prochain ».

Les noms de la liste "Saint-Germain Avenir"
André CORNU,
Sandrine BAY-GUEDES,
Marie-Claude BEAL,
Sylvie BONNARDEL,
Claude BRUYERE,
Francis CARDOSO,
Guy CHAPELLE,
Delphine ROUX-CHARRIER,
Odile DEFAY,
Mireille DEFAY,
Michel FORESTIER,
Henri GIBERT,
Françoise GUILLOT,
Patricia JOUBERT,
Pierre LARGIER,
Guillaume LASHERME,
Lionel MALOSSE,
Bernard NOUVET,
Marie-Claire OMBRET,
Sylvie PALHIER,
Betty PEYRET,
Marcel RIBES,
Jérôme RIVAT,
Julien UGGERI,
Jean-Christophe VERA,
Béatrice VIDAL,
Adrienne WIERZBA

Ainsi que 2 suppléants :
Fabienne ARSAC et Michel LAURENT

Nicolas Defay

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire