Tous

Polignac

Altrium : une récompense pour le recyclage des déchets

dim 11/01/2015 - 18:11 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Vendredi 9 janvier, la Communauté d'agglomération a présenté les résultats du centre de tri Altrium après six mois d'exploitation. Le centre a permis à l'Agglo de remporter le Prix spécial des Trophées Eco-Actions 2014.

Objectif (presque) atteint
L'ensemble des communes de l'agglomération du Puy exportaient près de 12 000 tonnes de déchets en tout genre vers d'autres départements comme la Drôme ou l'Allier. Aujourd'hui, ils sont traités à Polignac. Et 90% sont totalement recyclés ou plutôt : seront recyclés. Ce chiffre sera atteint en juin 2015. La mise en ----Un trophée quoi ?
Les Trophée Eco Actions récompensent les collectivités locale et territoriales pour les actions inovantes en lien avec le développement durable. L'association " Les Eco Maires " qui décerne ces prix permet de mettre l'environnement en plein coeur des préoccupations locales.-----fonctionnement du centre prend du temps et demande des réglages précis. Pour l'heure, ce sont 70% des ordures ménagères qui sont recyclées. A terme, il ne restera que 1 200 tonnes de déchets ultimes (non-recyclable) par an.

Vente de compost ?
Le système innovant de l' " ouvre-sac " de l'entreprise Vacher est une petite révolution pour le tri des déchet puisqu'il permet évidemment d'ouvrir les sacs sans endommager les déchets mais aussi lisser le flux. Ils sont répartis en plusieurs classes : compostable, emballage/recyclable et déchets à potentiel énergétique. 
Pour ce qui est du compost, il est formé par une fermentation aérobie (en présence d'oxygène) de six à huit ----L'association " Eco Maires " a pointé les trois points importants d'Altrium :

  • c'est une solution durable,
  • il ne reste que 10% de déchets ultimes,
  • le centre favorise l'emploi local.

-----semaines. Le premier compost a été récolté en septembre puis analysé. A l'aide de chaque résultat d'analyses, les réglages sont changés, adaptés pour obtenir un produit répondant aux normes imposées. Des choses restent à améliorer au niveau du nikel, du zinc, des matières plastiques et du verre pour pouvoir commercialiser ce compost. Sa forte composition en azote et potassium permet de le qualifier d'engrais, gage de qualité.

Retour sur le reportage vidéo de l'inauguration du centre de tri

Reportage : Maxime Pitavy

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire