Alors, plutôt pressé ou stressé par cette rentrée scolaire ?

mar 01/09/2015 - 20:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Si l'on pense bien sûr avant tout aux enfants et aux familles, le stress de la rentrée n'épargne pas les professeurs et responsables d'établissement, car tout doit être fin prêt pour le jour J. "Il faut mettre en musique les emplois du temps, les services des professeurs, faire les listes de classes et faire en sorte que les élèves soient dans les classes qui correspondent bien à leurs options, tout en veillant à ce qu'ils puissent retrouver des camarades de leur ancienne école", nous explique Emmanuel Forestier, principal du collège Lafayette au Puy-en-Velay, "mais tout cela est préparé en amont et le jour de la rentrée, le stress est passé".
Il faut dire qu'en plus, le collège a eu un joli petit cadeau trois jours à peine avant la rentrée, avec l'ouverture d'une cinquième classe de sixième, ce qui permet de réduire le nombre d'élèves par classe et ainsi "d'accueillir les élèves dans les meilleures conditions possibles".
Mais pour que la rentrée soit vraiment réussie, il faut la présence de tous les professeurs, ce qui n'était pas le cas mardi matin au collège ponot, même si la situation a été réglée en début d'après-midi.

----Une première en Haute-Loire
Le collège Lafayette proposait déjà une section européenne en anglais dès la quatrième et cette année, la section européenne espagnole sera proposée : c'est une première en Haute-Loire. "Quelle que soit la réforme, cette section aura vocation à se poursuivre", ajoute le principal.-----L'ULIS, l'école de la solidarité, du respect et de la tolérance
Le collège Lafayette accueille huit élèves en ULIS (unité localisée pour l'inclusion scolaire) cette année, et plus particulièrement des élèves souffrant de handicap moteur (avec parfois des troubles associés).

Ainsi, le collège a une dérogation qui lui permet d'avoir un plafond d'élèves maximum non pas limité à 30 comme dans les autres établissements, mais limité à 27, pour permettre l'accueil de ces élèves. Finalement, grâce à l'ouverture de la cinquième classe de sixième, les effectifs ne sont environ que de 22 élèves par classe au collège Lafayette. Cette unité existe depuis plusieurs années et le principal de l'établissement juge l'inclusion et l'intégration réussies.

----Ça y est, la date est connue. La grève dans l'Education nationale aura lieu le jeudi 17 septembre. Plusieurs syndicats d'enseignants du collège (Snes-FSU, Snep, FO, CGT, Snalc et SUD) appellent à cesser le travail à travers le pays contre la réforme applicable à la rentrée 2016. Ce sera la troisième manifestation nationale à ce sujet.
-----"C'est très important pour ces élèves d'être intégrés dans un collège classique mais l'avantage est double car il permet aux autres jeunes de cotoyer des élèves différents, et cette cohabitation se passe très bien. Il est courant de voir un élève aider son camarade en fauteuil à passer une marche, par exemple", constate-t-il. C'est aussi un bon moyen de cultiver les sentiments de solidarité, de respect et de tolérance. Sans oublier que ça permet à certains élèves de dédramatiser, de relativiser lorsqu'ils peuvent parfois être malheureux.

Alors, plutôt stressé ou pressé ?
Si la rentrée scolaire génère toujours un peu de stress, il n'y a pas eu de pleurs non plus à l'entrée en sixième au collège Lafayette, même si beaucoup ont reconnu avoir eu une petite boule au ventre la veille de la rentrée.

  • Ecoutez la réaction de Jules, Chloé, Marius, Louise et Pierre.

Quelles sont les principales différences entre le collège et l'école primaire ?
Le passage au collège, c'est aussi l'entrée dans la cour des grands. Quelles sont les principales différences entre le collège et l'école primaire ?

  • Ecoutez les réactions de Lisa, Mathis, Louise et Tristan.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire