Allô Ecoute Ado : le forum pris d'assaut

jeu 10/07/2014 - 14:16 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

En Haute-Loire, le poids du suicide est plus important chez les jeunes adultes où il représente un décès sur quatre chez les 15-24 ans. C'est notre département qui enregistre le taux de recours à l'hospitalisation le plus important de la région. Un phénomène inquiétant qui a poussé l'association à toujours plus se développer. Créée en 1999 en Haute Loire, Allô Ecoute Ado propose un numéro vert (0800 506 692 d'un téléphone fixe et 06.12.20.34.71 pour les portables) qui permet aux jeunes d'être écoutés par des professionnels. 

Plus de 99% de messages postés en plus
Depuis 2011, l'association enregistre un taux d'appels en baisse, passant de 1082 à 431 appels en l'espace de deux ans. En revanche, depuis l'ouverture d'un site internet en 2007, le forum, plus adapté au goût du jour, connaît un succès grandissant. Entre 2012 et 2013, les messages postés sur le forum ont connu une augmentation de 99,67%.
Le sentiment de sécurité et de confidentialité a permis aux jeunes d'être rassurés: ils postent leurs messages, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit et reçoivent une réponse dans les 24 heures. Les écoutants doivent, quant à eux, faire face à certaines difficultés. Leur rôle étant de mettre des mots sur les questionnements et les angoisses des jeunes, ils doivent "rester tout de même méfiants quant à l'état d'esprit de leur interlocuteur", précise
la directrice DEL et Solidarité, Lucy Kendrick.

Des solicitations de toute la France
La communication altiligérienne se révèle payante puisque Le Puy apparaît dans le top 10 des villes les plus demandeuses du service, au côté de Paris, Clermont-Ferrand, Lyon, Toulouse ou encore Rennes. L'association peut donc se féliciter de 13 334 connexions en provenance de l'Hexagone dont 348 au Puy, soit une hausse de 140% par rapport à 2012.

Le plein de projets
Inquiets pour leur enfant ou à la recherche de conseils face à une situation difficile, les parents sont de plus en plus nombreux à faire appel à Allô Ecoute Ado (entre 14 et 25% selon les années). Face à cette demande familiale, l'ADPEP (Association Départementale des Pupilles de l'Enseignement Public) de la Haute-Loire prend la décision de créer Allô Ecoute Parents 43 en décembre 2013. Ce nouveau service permet d'accompagner à leur tour les parents soucieux du mal-être de leur enfant.

En collège et lycée
Afin d'être toujours présents, les écoutants professionnels d'Allô Ecoute Ado continuent de proposer des ateliers de prévention en collège et en lycée dans toute la Haute-Loire. Lors de ces journées, Allô Ecoute Ado présente son service et ses activités afin de sensibiliser et d'informer au maximum les jeunes.
Le dernier objectif, et pas des moindres, consiste à développer l'activité dans le Puy de Dôme, le Cantal, voire même dans d'autres départements. En 2007, Allô Ecoute Ado s'est ouvert sur l'Allier en distribuant des affiches et des flyers dans les lieux publics et établissements scolaires.

N.P.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire