Tous

Allègre

Allègre : la brebis noire en fête

lun 04/08/2014 - 01:28 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

La 7e édition de la fête de la Neira a eu lieu ce dimanche 3 août à Allègre. L'occasion de parler de cette race de brebis qui est la seule race animale à avoir son berceau en Haute-Loire.

La Neira
La Neira est une brebis à la toison noire. Noire comme la terre des volcans. Ce qui fait d'elle l'emblème du département puisqu'elle est la seule race animale à avoir son berceau de race en Haute-Loire.

Le présent, le passé et le futur
Une bande de copains est à l'origine de l'association La Neira. Créée en 2011, cette dernière souhaitait faire une fête qui reliait le passé, le présent et le futur. "On est parti sur le thème de la brebis et des volcans" explique Stéphane Charrat, le président de La Neira. "Aussi une fête qui met en relation le travail de nos anciens, le travail d'aujourd'hui et le travail que nous ferons demain".

Chaque année, un nouveau thème.
Cette année, c'est le cheval d'Auvergne qui est l'invité d'honneur. "C'est la même problématique que la brebis noire" raconte le président. "C'est une petite race qui a besoin de faire des manifestations pour ce faire connaître. C'est pour cette raison que chaque année on invite des gens qui sont dans la même situation que nous" rajoute-t-il.

Du savoir-faire...
Une fête qui attire le savoir-faire local. Celui d'Amaury Chastan par exemple. Artisan coutelier basé à Rosières. Ce dernier estime qu'on à toujours eu besoin de couteaux pour tout faire. "Cela fait longtemps que je fais des couteaux. Mais depuis trois ans, j'estime que je peux les vendre" avoue-t-il. La qualité avant tout pour Amaury "Aujourd'hui, les couteaux sont très beaux. Mais ils ne coupent pas!" estime le jeune coutelier. "Mes couteaux sont un bon compromis entre dureté, durabilité et affutage" assure Amaury Chastan.

Et du succès!
Un savoir-faire qui a attiré son monde. "Cette année on a battu tous les records" raconte Stéphane Charrat. 800 repas ont été préparé et servi par la trentaine de bénévoles de l'association. De bon augure pour la prochaine édition.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire