Tous

Aiguilhe

Aiguilhe fête le miel et ses abeilles

dim 05/10/2014 - 20:04 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

La 29ème fête du miel a pris possession du bourg d'Aiguilhe ce dimanche 5 octobre. Des dizaines d'exposants ont proposé de multiples produits à base de miel allant du gâteau à la teinture.

Comment juger ?
Vous étes nombreux à vous y rendre pour faire provision de ce nectar de qualité mais savez vous à quoi reconnait-on un bon miel ? Trois examens sont nécessaires pour révéler toutes les caractéristiques d'un miel :

  • premièrement, c'est visuellement que l'on juge la limpidité, la teneur en débris ainsi que la fluidité,
  • ensuite, il faut analyser l'odeur (puissance, défauts, qualités),
  • et pour finir : c'est l'examen gustatif avec la détermination de la puissance du goût, de sa persistance...

Clientèle fidèle
Gilles Brin, Président du jury, nous a confié : " Cette année, la quantité est faible mais la qualité est toujours là. C'est ce que nous cherchons : promouvoir la qualité du miel de montagne ". Il a participé à la création de cette fête du miel et a donc suivi l'évolution de l'événement : " Les clients sont très fidèles puisqu'ils réservent presque leurs commandes d'une année sur l'autre. Cette fête est devenue crédible aux yeux de ceux qui n'y croyaient pas à l'origine ".

Des conditions défavorables
Les récoltes n'ont atteint que 20 à 30% de ce qui était attendu. La cause ? La météo capricieuse puisqu'il a fait très chaud au printemps ce qui a empêché la formation de nectar, puis de la pluie en pagaille qui a fait couler le peu de nectar dont les fleurs disposaient. Cette année, il sera donc très difficile de trouver du miel de sapin ou de bruyère. Daniel Chardon, Président de la CIVAM (Centre d'Information et de Vulgarisation pour l'AGriculture le Milieu Rural et l'Apiculture), insiste : " Il a même fallu nourrir les abeilles ". Il nous montre ensuite une ruche sur laquelle nous pouvons distinguer une cellule royale. Il explique : " Nous allons avoir la naissance d'une nouvelle reine. Normalement, cela se produit en avril ou en mai ".

Résultats
A cause de ces mauvaises conditions et du faible nombre de miels présentés, seuls deux prix ont été attribués pour le Miel de Montagne Pro figé.

Miel de Montagne Pro liquide :
1er prix : Emmanuel Coudert
2ème prix : Christian Girard
3ème prix : Stephane Pays

Miel de Montagne Pro figé :
1er prix : Bertrand Faucher
2ème prix : Stephane Pays

Miel fleurs de montagne Amateurs :
1er prix : Jean-Jacques Orfeuvre
2ème prix : CIVAM Apicole du Velay
3ème prix : Sandrine Laurent

E.J. 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire