Tous

Aiguilhe

Aiguilhe 4ème monument préféré des français : 'le rêve est devenu réalité'

mer 24/09/2014 - 17:13 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

La Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe a obtenu une "inespérée quatrième place" au palmarès des monuments préférés des français, ce samedi soir en prime time sur France 2 (lire). Au-delà de l'aspect tout à fait pittoresque du site, cette performance est due au formidable enthousiasme des habitants de la Haute-Loire qui ont souhaité mettre en avant le site michaélique.
Le premier magistrat de la commune, Michel Roussel, tient à remercier les habitants du département qui ont voté pour la chapelle St-Michel d'Aiguilhe et livre ses premières impressions à l'issue de ce résultat.

----L'abbaye du Mont-Saint-Michel compte 3,5 millions de visiteurs chaque année quand le site aiguilhais en enregistre à peine 70 000. Cette revanche sur le site michaélique le plus connu de France permettra-t-elle de booster la fréquentation à Aiguilhe ?
-----Le rêve de devancer le Mont-Michel devenu réalité
Au mois de mai dernier (lire), Michel Roussel invitait à voter pour la Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe et formulait un défi : "on peut toujours rêver de devancer le Mont Saint-Michel normand. Ce rêve n'est possible que grâce à une forte mobilisation des altiligériens, de leurs élus et leurs mouvements associatifs".
Le rêve est devenu réalité puisque ce samedi soir, au moment de dévoiler le classement final, on retrouve le site vellave au pied du podium alors que le Mont Saint-Michel n'est qu'à la huitième place.

La fierté de toute une commune
La municipalité d’Aiguilhe et le personnel communal, l’équipe du Rocher sous la houlette de Sébastien Falcon, les habitants d’Aiguilhe et leurs associations expriment avec enthousiasme après cette quatrième place un large sentiment de fierté.
"Ils sont fiers que leur site emblématique soit reconnu et que leur mobilisation ait été aussi efficace", déclare Michel Roussel, "la spontanéité de leur vote a été motivée par le sentiment bien réel que la notoriété du site n’est pas au niveau de son caractère exceptionnel : ils ont été heureux de pouvoir participer à la promotion de leur site préféré".

Michel Roussel déplore que les collectivités ne se soient pas mobilisées à ses côtés
En tant que Maire, au nom de la commune d’Aiguilhe et de l’équipe du Rocher, Michel Roussel tient à "remercier très chaleureusement tous ceux qui ont joué le jeu en votant et en invitant leur famille et leurs amis à voter pour la Chapelle Saint-Michel". La première place acquise par le monastère de Brou serait le fruit d’une impressionnante mobilisation institutionnelle du Conseil Général de l’Ain, de la Commune et de la Communauté d’Agglomération de Bourg-en-Bresse et de l’Administrateur du Centre des Monuments Nationaux.
"Je félicite le vainqueur qui a su mobiliser ses partenaires institutionnels et j’aurais espéré qu’une même dynamique se soit construite en Haute-Loire", relève-t-il.

"Que cette fenêtre médiatique qui s’est ouverte sur notre beau monument ne se referme pas"
Bien que cet événement apporte une certaine euphorie dans la commune, force est de constater qu'il est éphémère. "Il nous appartient maintenant de capitaliser dans la durée pour que cette fenêtre médiatique qui s’est ouverte sur notre beau monument ne se referme pas", annonce-t-il.
C’est ce nouveau défi qui est donc lancé pour que le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe soient une vitrine encore plus attractive sur les richesses naturelles et patrimoniales du territoire de l’Agglomération du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire. "Je compte sur l’appui de nos partenaires institutionnels pour agir en ce sens", conclut-il.

  • Retrouvez ci-dessous le reportage dédié à la Chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe :

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire