Aide à domicile révoltée

Par N.De ven 17/12/2021 - 09:30 , Mise à jour le 17/12/2021 à 09:30

"Aide à domicile révoltée".  C'est le message que portent ces indispensables éléments de la société qui œuvre au service de la société tout entière. Certaines des aides à domiciles du département se sont rendues à Saint-Etienne pour apprendre, en compagnie d'expert sur la question, comment imposer à leurs patrons les directives de leurs conventions collectives. 

Le syndicat CGT des Organismes Sociaux et des représentants du personnel de l’aide à domicile des différentes associations du département ont participé à une formation sur l’avenant 43. Cette formation réunissant l’ensemble des représentants de l’aide à domicile de la Loire et de la Haute-Loire s’est déroulée à la bourse du travail de St Etienne en présence de Maryline Cavaillé, responsable nationale CGT.

Cette formation a permis d’aborder d’une part la mise en place de l’avenant 43, l’application de la convention collective et l’accord de modulation et d’autre part porter les revendications auprès des employeurs tant au niveau national que local.

La CGT invite les salariés de ce secteur qui ne sont pas encore organisés à prendre contact avec l’UD CGT au 04 71 05 51 21

Il apparaît que de nombreux éléments de la convention collective ne sont pas respectés par les associations, notamment : le temps de travail effectif, le respect des fonctions de chaque salarié...

En Haute-Loire, plus de 1 500 salariés travaillent dans l’aide à domicile. Ce secteur professionnel rend une mission de service public essentielle pour le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie, comme nous avons pu le constater durant la pandémie.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire