Tous

Yssingeaux

Agnès Chavanon, sous-préfète d'Yssingeaux. Des Sucs à la mer !

sam 09/04/2016 - 14:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

C'est en présence de nombreux élus tel que Laurent Vauquiez député et président de la région Rhône-Alpes-Auvergne, Olivier Cigolotti sénateur, Clément Rouchouse sous-préfet du Puy, Jean-Pierre Marcon président du conseil départemental de la Haute-Loire ou encore Bernard Gallot maire d'Yssingeaux pour ne citer qu'eux, que la sous-préfète de l'arrondissement a fait ses adieux à ce territoire qu'elle a pourtant beaucoup apprécié et où elle a avoué aussi avoir énormément appris. « J'ai eu l'occasion de découvrir des domaines d'activités que je connaissais pas, l'agriculture ou l'économie, du tissage au plastique par exemple. Avec un nom comme le mien, il est d'ailleurs bien évident que dans cette région, j'ai visité plus régulièrement certains sites que d'autres » finit-elle par plaisanter.
Décontractée, pleine de compétence et d'efficacité.
Très touchée par les multiples remerciements venus de toutes les personnalités qui ont pu travailler à ses côtés, elle a tenu lors de cette soirée à particulièrement remercier le préfet Eric Maire (qui n'a pu être présent, retenu à Paris), son prédécesseur Denis Labbé et l'ensemble de ses collègues au sein de cette institution : « Ils m'ont tous accompagnée dans les bons moments mais également dans les plus difficiles, j'ai aimé faire partie d'un réel système méritocratique ». Laurent Vauquiez souligne « Le contexte auquel a dû faire face Agnés Chavanon n'a pas toujours été des plus simples, la baisse des dotations de l'Etat a rendu certains dossiers compliqués ». Bernard Gallot ne le cache pas « Je vais regretter cette bonne humeur, cette touche de féminité dans nos services et cette personne si disponible ».
Arrivée sur la commune il y a tout juste deux ans, elle prendra ses fonctions ce lundi 11 avril à Rennes. "L'audace réussit à ceux qui en profitent..." Conclut Agnès Chavanon en citant Marcel Proust.

E.W.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire