Adapei 43 : 50 ans d’action pour le handicap mental

mar 14/10/2014 - 15:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Un demi-siècle d’engagement aux côtés des familles de personnes handicapées mentales, c'est le chemin parcouru par l’Adapei 43, Association départementale de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis. Pour marquer le coup, une journée anniversaire a été organisée ce samedi 27 septembre à la salle des fêtes de Saint-Germain Laprade.
L’Adapei de la Haute-Loire est née en 1963 d’un environnement social où les particularités du handicap mental étaient mal identifiées et non reconnues par les pouvoirs publics. « Rien n’existait à l’époque pour accueillir et accompagner dignement les personnes handicapées mentales, se souvient Daniel Parrat, président de l'antenne altiligérienne. Les familles vivaient dans un isolement total et se trouvaient complètement démunies face aux conséquences douloureuses du handicap. »
Sollicité par quelques familles du département, un médecin psychiatre sensibilisé à leur désarroi, le Docteur Rousseau, leur a suggéré d’unir leurs efforts pour convaincre les pouvoirs publics de faire sortir de terre des solutions d’accueil adaptées pour leurs enfants. C’est ainsi que l’Adapei a pu voir le jour au Puy-en-Velay.

Hommage aux fondateurs
Lors de cette journée anniversaire ce samedi 27 septembre 2014, un hommage a été rendu aux tout premiers fondateurs : Messieurs Kermoal, Monchalin, Pays, Gagne, Grousson et Bonnaure. Trois d’entre eux, Messieurs Monchalin, Gagne et Pays ont été successivement les premiers présidents de l’association. Les nombreuses familles et tous les amis de l’association rassemblés à la salle des fêtes de Saint-Germain Laprade ont pu assister à la projection d’un film témoignage, réalisé par la société ponote Ymedia et retraçant l’histoire de ces cinquante ans. « Elles se souviendront encore longtemps de l’initiative de ces fondateurs, estime Daniel Parrat, c’est eux qui se sont battus et qui ont ouvert la voie pour sortir le handicap mental de l’ombre et de l’isolement. Ensemble, mus par une volonté farouche, ils ont offert à leurs enfants l’espoir de vivre dignement et de recevoir les soins et l’accompagnement qu’ils méritaient. »

----Les personnalités présentes ce samedi 27 septembre à la fête anniversaire : Christel Prado, présidente de l’Unapei (l’Union Nationale des associations du Mouvement parental), les députés Jean-Pierre Vigier et Laurent Wauquiez, mais aussi les conseillers généraux Yves Braye (canton de Sainte-Sigolène) et Guy Vissac (canton de Langeac).-----18 établissements et 300 salariés
Depuis 50 ans, le champ d’action de l’Adapei 43 s’est considérablement élargi. L’association continue toujours d’avancer, s’appuyant sur l’engagement bénévole des parents, des amis de l’association et de l’ensemble des professionnels. Elle dispose aujourd’hui d’un siège à Chadrac, de 18 établissements et services implantés à Sainte-Sigolène, Monistrol, Saint-Hostien, Chadrac, Vals-près Le Puy, Cussac-sur-Loire, Langeac et Vergongheon. Un maillage du territoire à la hauteur des enjeux : pris en charge dès l’âge de six ans, ce sont plus de 650 personnes en situation de handicap mental - enfants, adolescents et adultes - qui sont accueillis et accompagnés par près de 300 salariés.

Plus de 80 médailles du travail
« C’est grâce notamment à l’énergie et à l’esprit d’engagement de tous ces professionnels que l’Adapei œuvre, sans relâche, pour leur offrir au quotidien des conditions de vie dignes et conformes à leurs besoins », se réjouit Daniel Parrat. Et d'annoncer : « A l'heure où les transformations de notre société tout autour de nous sont évidentes, nous ne cesserons pas d'être exigeants en leurs noms. Nous nous employons et continuerons à œuvrer pour construire, préserver ou faire évoluer les modes de réponses qui nous paraissent correspondre le mieux aux personnes en situation de handicap ». En 50 ans, beaucoup de réformes et d’évolutions de la réglementation ont fait avancer la cause du handicap mental. Mais pourtant beaucoup reste encore à faire.
Entre repas et festivités, deux cérémonies de remise de médailles du travail se sont déroulées au cours desquelles plus de 80 travailleurs et professionnels des trois établissements d’aide par le travail gérés par l’Adapei se sont vus remettre leur médaille.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire