Tous

Yssingeaux

Acte X : un rassemblement départemental prévu samedi à Brioude et Monistrol

jeu 17/01/2019 - 02:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Environ 150 Gilets Jaunes venus du Puy-en-Velay, d'Yssingeaux, de Monistrol-sur-Loire mais aussi de Brioude se se sont retrouvés en assemblée ce mercredi 16 janvier 2019 en soirée dans les locaux de la Filature à Retournac. Eux s'estiment entre 180 et 200.

"Il faut un gros effet de masse"
Tous âges confondus, issus de toutes les classes sociales, ils entendent organiser leurs futures actions et gagner en visibilité. Auparavant, une réunion préparatoire avait rassemblé les porte-paroles des ronds-points, pour "avancer plus vite dans le débat", explique Loïc Laurent, l'un des leurs venu de Brioude, avant de poursuivre : "cette assemblée est plutôt une réunion d'information sur ce qui se passe un peu partout, les actions locales, l'organisation sur les ronds-points. Il faut que nos actions restent intelligentes, et quand on n'y arrive pas, que c'est brouillon, c'est qu'il n'y a pas d'organisation", défend le porte-parole Brivadois. Un militant le reconnaît : "il faut que les ronds-points s'unissent. Un samedi au Puy, on s'est retrouvé à quarante, c'est peu, ça partait en live. Il faut un gros effet de masse."

Un rassemblement prévu à Brioude samedi 19 janvier
Un projet de rassemblement est prévu samedi dès 8h30 au départ du Puy, direction Brioude. L'action, qui reste à définir, commencera à 10h. Du côté de Monistrol-sur-Loire, un rassemblement aura lieu à 8h30 au rond-point de La Chomette. Les Gilets jaunes comptent aussi organiser une manifestation dans la ville préfecture l'après-midi pour ceux qui ne pourront pas se déplacer ailleurs : rendez-vous est donné à 14h au parking poids lourds d'Aiguilhe. Une idée partagée par un Ponot qui se souvient :"samedi dernier, on a réussi à faire une agora place du Breuil pour discuter avec la population. On pourrait le refaire samedi prochain." Loïc Laurent prévient : "si on est 2 000 participants à Brioude, personne n'entrera ou sortira de la ville." Une autre personne lance : "Et pourquoi pas faire une manif' à Langeac plutôt, par rapport et en soutien à la fermeture de Copirel ?" Une habitante de Firminy, elle, remercie les Altiligériens présents de leurs déplacements dans la Loire samedi dernier. Elle sera sur le rond-point de La Chomette à Monistrol à 8h30. Une autre opération est également prévue dimanche au Puy, à 10h45 à Aiguilhe, en hommage aux personnes décédées à travers le pays dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes.

La question du fond
S'il a été question durant la soirée de l'organisation des manifestations, certains ont soulevé la question du fond. C'est ce qu'a fait remarqué une sympathisante du mouvement, pour qui "on parle beaucoup de la forme, mais il faudrait discuter du fond de nos revendications. Ce qu'on fait, ça manque de sens. Les rassemblements, c'est important, il faut qu'on se montre, mais le rendez-vous à la préfecture, ça l'est tout autant", en faisant allusion à l'organisation du Grand Débat.

"Faire revenir ceux qui sont partis"
Un Monistrolien avance :"nous, on travaille sur la communication. L'idée, c'est de centraliser l'information, de rendre le discours plus cohérent, d'être plus visibles. On va faire imprimer des flyers et les distribuer à la population. Il faut faire comprendre ce qui se passe actuellement."  "Et aussi faire revenir ceux qui nous avaient rejoints et qui sont partis à cause de la violence, de l'alcool, du racket sur les ronds-points", s'exclame une militante. "C'est sûr, on ne peut pas recruter des gens et les racketter", reconnaît un autre.

M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire