80 km/h : "une double peine pour la Haute-Loire"

mar 05/06/2018 - 18:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Cette discussion a été l’occasion pour le sénateur Duplomb de réaffirmer son désaccord sur cette règle qu'il estime "punitive pour tous ceux qui empruntent régulièrement la route, surtout dans les départements ruraux comme la Haute-Loire qui va être concernée sur la quasi totalité de son réseau routier".
Il a rappelé que "seule une étude fiable et circonstanciée, montrant le réel impact positif de cette mesure sur la sécurité routière aurait été recevable mais que cela n'a pas été le cas".

"Une règle décidée depuis Paris sans aucune conscience des réalités, des besoins et des contraintes déjà lourdes des habitants de la campagne"
Pour Laurent Duplomb : "cette nouvelle règlementation décidée sans réelle concertation et dans la précipitation ne peut qu'être une double peine pour des territoires ruraux comme la Haute-Loire, souvent enclavés et mal desservis en transports en commun.
Les Altiligériens vont devoir une fois de plus s'adapter à une règle décidée depuis Paris sans aucune conscience des réalités des besoins et des contraintes déjà lourdes des habitants de la campagne".

Pour aller plus loin : 
>> Un train de sénateur aux allures de TGV
>> NDDL : la charade du sénateur Duplomb
>> 80 km/h : "une mesure technocratique qui accroît le sentiment de déclassement des campagnes"
>> Réduction à 80 km/h : la crainte d'une "France à deux vitesses"
>> 250 manifestants au Puy contre la limitation à 80 km/h
>> Les motards en colère à nouveau dans la rue
>> Réduction de la vitesse à 80 km/h : quels sont les résultats de l'expérioence ?
>> Le radar chantier de Bessamorel a-t-il anticipé la limitation à 80 km/h ?

- Cette information émane d'un communiqué de presse du sénateur de Haute-Loire Laurent Duplomb -

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire