29 personnalités politiques de Haute-Loire soutiennent Alain Juppé

ven 27/05/2016 - 14:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Dans le cadre de la Primaire de la Droite et du Centre des 20 et 27 novembre 2016, 29 personnalités politiques de la Haute-Loire* ont rendu public leur soutien à Alain Juppé, ce vendredi 27 mai 2016.
Parmi elles, on citera : les sénateurs Gérard Roche et Olivier Cigolotti, le président du Département Jean-Pierre Marcon et les conseillers départementaux Madeleine Dubois, Jean-Noël Barrot et Christiane Mosnier. On apprend également qu'Alain Juppé se rendra en Haute-Loire dans la deuxième quinzaine de juin. Lors de la dernière élection présidentielle, alors qu'il était ministre des affaires étrangères, il était venu soutenir Nicolas Sarkozy au Puy, son principal adversaire dans le cadre de cette primaire de la droite et du centre.

----Wauquiez soutient Sarkozy
De son côté, le député de Haute-Loire, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et vice-président délégué du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, soutient Nicolas Sarkozy.
-----"Pour un mandat unique"
Dans un communiqué commun, ces 29 personnalités qualifient Alain Juppé de "candidat ayant la stature d’homme d’Etat dont la France a besoin aujourd’hui". Et d'expliquer l'une des raisons de leur choix : "Parce qu’il s’engage pour un mandat unique, son action pour la France et les Français sera totale".
La primaire est ouverte à tous les sympathisants de Droite et du Centre, qu'ils soient adhérents ou non d’un parti politique. La clôture des candidatures est fixée au vendredi 9 septembre 2016 à 18 heures.

Juppé recule mais toujours favori selon les sondages
Régulièrement, l'institut de sondage Ifop-Fiducial réalise une enquête pour un suivi barométrique de la primaire organisée par Les Républicains dans la perspective du scrutin des 20 et 27 novembre 2016. La vague 4 a été publiée ce mercredi 25 mai pour iTELE, Paris Match et Sud Radio. Les intentions de vote placent toujours Alain Juppé en position de favori avec 35% des voix, même s'il perd 2 points par rapport à la vague de mars-avril, et surtout 6 points depuis le début de l’année.
En deuxième position, Nicolas Sarkozy obtient quant à lui 27% des intentions de vote, un chiffre en hausse d‘un point par rapport à mars-avril mais en baisse de 5 points par rapport à février. Bruno Le Maire et François Fillon se disputent toujours la troisième place : Bruno Le Maire obtient 13% (-1 point) des suffrages et François Fillon 12% (-3 points). Loin derrière, Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano comptabilisent respectivement 4% (+1 point) et 3% (+1 point).

Un comité de soutien en Haute-Loire
Les 29 signataires invitent chacun et chacune à s'engager, à leurs côtés, pour Alain Juppé, en rejoignant le comité de soutien Haute-Loire pour défendre sa candidature. Ils précisent que pour s'inscrire au comité de soutien à Alain Juppé pour le département de Haute-Loire, chacun peut le faire par téléphone au 04 71 00 18 78 ou au 04 71 00 18 44 ou par mail aux adresses suivantes : alainjuppe43@gmail.com - permanencegerardroche@orange.fr - contact@cigolotti.fr.

* Les signataires précisent qu'ils apportent leur soutien à titre personnel. La rédaction de Zoomdici a pris le soin de mentionner les fonctions électives que chacun exercent, ou ont pu exercer par le passé, afin d'éclairer ses lecteurs. 

Gérard Roche, sénateur de Haute-Loire (MoDem)
Olivier Cigolotti, sénateur de Haute-Loire (UDI)
Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental de la Haute-Loire (UDI)
Madeleine Dubois, conseillère départementale du canton d'Yssingeaux, vice-présidente du Département en charge de l'éducation, de la culture, du numérique, de la jeunesse et des sports
Christiane Mosnier, conseillère départementale du canton du Puy 1, vice-présidente du Département en charge de l’enfance et de la famille
Jean-Noël Barrot, conseiller départemental du canton d'Yssingeaux (divers droit), fils de Jacques Barrot
Marc Bolea, conseiller départemental du canton du Puy 1, délégué au sport et au Conseil départemental des jeunes, président du service départemental d'Incendie et de Secours (SDIS), c'est-à-dire les sapeurs-pompiers
Sophie Courtine, conseillère départementale du canton de Brioude, rapporteur du budget
Yves Braye, conseiller départemental du canton des Deux Rivières et vallées, ex-médecin généraliste à Sainte-Sigolène
Guy Vissac, ex-conseiller général et ancien maire de Langeac, ex-président du syndicat mixte d'aménagement du territoire (SMAT) du Haut Allier
Olivier Monteil, conseiller municipal de Langeac et conseiller communautaire de la Communauté de communes du Langeadois
Marc Mouret, ex-maire de Cayres (2001-2014), ex-conseiller général du canton de Cayres
Georges Boit, ex-conseiller général du canton de Vorey
Gérard Deygas, ex-maire de Vorey
Pierre Héno, maire de Saint-Ilpize, membre de l'UDI, ex-président du MoDem 43.
Julien Béal, délégué départemental des Jeunes Forces Démocrates (JFD) 43, delegué des jeunes UDI 43 et membre du bureau UDI 43 et ex-membre du MoDem.
Jean Portal, président du Mouvement européen de Haute-Loire
Arehi Bergeron-Ortiz, membre du comité Le Puy/Brioude du bureau des Républicains 43
Gabriel Boisserie, ancien maire d'Auvers de 1983 à 2014
Pierrette Branche, membre de la liste « Sanssac pour tous » avec Gilbert Peyret en décembre 2015, liste qui l'a remporté, mais Pierrette Branche étant en bas de liste, elle ne siège pas au conseil municipal
Robert Doré, ancien secrétaire départemental RPR et ancien adjoint à la mairie de Langeac
Madeleine Le Marrec,
Jean-Pierre Pascolin,
Joseph Gimbert,
Jean-Pierre Chouvelon
Jean Derail
,
Pierre Eymaron,
Robert Chouvier,
Maryam Loubat...

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire