16 candidates 4 départements, une Miss Auvergne

Par Nicolas Defay mar 09/08/2022 - 16:00 , Mise à jour le 09/08/2022 à 16:00

Le 17 septembre, c’est au Palais des spectacles de Vals-près-le-Puy que se déroule l’élection de celle qui représentera la région auvergnate pour l’aventure Miss France 2023. Ci-dessous, le portrait des candidates.

En présence de Diane Leyre, Miss France 2022 et d’un artiste finaliste de l’émission Incroyable talent (2021) dont le nom n’a pas encore été dévoilé, 16 reines de beauté élues lors des sélections départementales vont défiler devant un parterre de jury et de public dans le centre culturel de Vals-près-le-Puy, samedi 17 septembre.

À l’issue de cet événement constitué, certes, de strass et de paillettes mais également d’arguments et de motivations de la part des candidates, un nouveau nom succédera à celui d’Anaïs Werestchack, puydômoise et Miss Auvergne 2022.

Le spectacle débute à 20 heures et se termine à 23h30. Pour la billetterie, cliquez sur ce LIEN.

Quatre candidates altiligériennes 

Concernant la Haute-Loire, les ambassadrices du plus beau département du monde (en toute objectivité…) sont Laurine Pousse de Chadrac, 22 ans, étudiante en BTS gestion PME, Marie-Amélie Richard de Malvalette, 24 ans, professeur d’anglais, Coralie Pla de Coubon, 24 ans, auxiliaire puéricultrice, et Ptissame Hirchaou du Puy-en-Velay, 19 ans, animatrice pour enfants souffrants de handicap. Leurs portraits sont en bas de l'article avec les numéros 13, 14, 15 et 16.

Du côté de l'Allier :

Alissia Ladeveze de Vichy Photo par Comité Miss France
Tiphaine Guerry de Saint-Yorre. Photo par Comité Miss France
Marine Tavernari de Clermont-Ferrand. Photo par Comité Miss France
Marine Tavernari de Clermont-Ferrand. Photo par Comité Miss France
Vanessa Grangier de Montluçon. Photo par Comité Miss France
Vanessa Grangier de Montluçon. Photo par Comité Miss France

Dans le Cantal, nous avons :

Maeva Noel de Montmurat. Photo par Comité Miss France
Célia Bertrand de Talizat. Photo par Comité Miss France
Coline Gibert de Ladinhac. Photo par Comité Miss France
Coline Gibert de Ladinhac. Photo par Comité Miss France
Cindy Chasselin de Saint-Flour. Photo par Comité Miss France
Cindy Chasselin de Saint-Flour. Photo par Comité Miss France

Pour le Puy-de-Dôme ▼

Romane Agostino de Ceyrat. Photo par Comité Miss France
Eva Janot de Teilhede. Photo par Comité Miss France
Sarah Marques d'Aigueperse. Photo par Comité Miss France
Lisa Lesage de Ceyssat. Photo par Comité Miss France

Et pour la Haute-Loire, ce sont elles :

Laurine Pousse de Chadrac. Photo par Comité Miss France
Marie-Amélie Richard de Malvalette. Photo par Comité Miss France
Marie-Amélie Richard de Malvalette. Photo par Comité Miss France
Coralie Pla de Coubon. Photo par Comité Miss France
Coralie Pla de Coubon. Photo par Comité Miss France
Ptissame Hirchaou du Puy-en-Velay. Photo par Comité Miss France

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

4 commentaires

mo

jeu 11/08/2022 - 10:23

Je reste un peu perplexe quant à l'élégance et le respect du corps dans la pornographie ! Vraiment ?

he

mer 10/08/2022 - 07:39

Je suis opposé à ce genre de manifestations ; par respect pour ces candidates je n'irai pas à assimiler la manifestation au salon de l'agriculture. 

du

mar 09/08/2022 - 23:02

Formatées, inexpressives, sans personnalité. Ces poupées de cire sont si peu désirables qu'elles en paraissent asexuées. Aucun argument, aucune motivation ne peut justifier d'être ainsi réduite à la qualité de "reine de beauté", beauté définie par des hommes et pour des intérêts commerciaux. La façon dont ces malheureuses sont traitées et exhibées est obscène. Il y a beaucoup plus d'élégance et de respect du corps dans la pornographie que dans ce concours grotesque et rétrograde, survivance d'un patriarcat malsain. Il n'a pas d'autre équivalent que le salon de l'agriculture.