15km du Puy : les stars de la course, la dotation et toutes les infos pratiques

mar 29/04/2014 - 18:35 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Une fois de plus, Kenyans et Éthiopiens seront de la partie. L’organisation a su, une nouvelle fois, attirer des grands noms du circuit international. Mais ils ne seront pas seul : la participation est en hausse et près de 1200 sportifs devraient courir à travers les rues du Puy ce jeudi.

Chez les garçons, l’artillerie lourde
Robert Chemosin, coureur kenyan de 25 ans, a réalisé cette année la meilleure performance mondiale sur 15km. Il a également fait le cinquième meilleur chrono sur semi-marathon et est membre de l’équipe du Kenya championne du monde de la discipline à Copenhague, en mars dernier. L’un de ses principaux concurrents sera Mule Wasihum, éthiopien de 20 ans qui a gagné le semi-marathon de Paris et le dernier Marseille-Cassis. À leurs trousses, les deux frères Stéphane et Charles Ogari auront aussi une carte à jouer, eux qui ont terminé 1er et 2e du semi-marathon d’Ivry-sur-Seine il y a quinze jour. Le deuxième nommé avait également terminé troisième de l’épreuve ponote l’année dernière, en 44’31’’. Un champion « local » sera également en lice : Abel N’Demi, champion de France de cross en 2013, membre de la légion étrangère et licencié du Clermont Athlétisme Auvergne. Au total, une quinzaine d’internationaux courront jeudi.

Des jeunes pousses prometteuses chez les féminines
L’épreuve féminine aura aussi de quoi ravir les foules : l’Éthiopienne Waganesh Mekasha, qui l’avait emporté e, 50’22’’ l’année dernière, sera au Puy pour défendre son titre. Face à elle, la jeune Éthiopienne Shure Demise (17 ans), a récemment terminé le semi-marathon en 68’50’’ soit la 20e meilleure performance de l’année malgré son jeune âge. Nul doute qu’elle progresse au fil des courses et qu’elle sera dans les toutes premières au moment de passer la ligne d’arrivée. Elle sera accompagné d’une coureuse encore plus jeune, Yenenesh Tilahun, 16 ans et récente vainqueur des 15km d’Istanbul en… 49’52’’. L’une de leurs compatriotes, Almz Gelana, y sera aussi : c’est la soeur de la championne olympique titrée à Londres, en 2008, sur l’épreuve du marathon.

Entre 2000 et 2500 euros pour le vainqueur
Tous ces champions, qui partageront très probablement les premières places, toucheront une dotation en fonction de leur temps. En gros, plus leur performance sera bonne, plus importante sera la dotation, selon un barème établi (en dessous de 43’, entre 43’ et 44’20’’, et au dessus de 44’20’’). Le gagnant repartira avec une prime de 2000/2500 euros, selon nos sources.

Infos pratiques :

Quatre épreuves sont proposées, avec un départ à la place du Breuil

  • Les 15km, qui se dérouleront au coeur de la cité du Puy et consiste en une boucle à parcourir trois fois. (départ femme 15h30 ; départ homme 15h36) 
  • La course jeunes des 2km, pour ceux nés de 1999 à 2004. (départ 14h30) 
  • L’épreuve jeunes d’1km, une initiation à la course à pied pour ceux nés en 2005 et après. Les parents sont d’ailleurs les bienvenus pour accompagner leur coureur en herbe. (départ 14h) 
  • Le défi jeunes où des équipes de cinq relayeurs, dont une fille, affrontent un athlète de haut niveau. (départ 14h50) 


Oui, on peut encore s’inscrire

L’année dernière, 1095 coureurs avaient participé à l’évènement. Cette année, l’organisation nous a confié en attendre davantage. L'une des raisons : une inscription proposée à un tarif réduit de 9 euros jusqu'au 31 mars dernier. Aujourd'hui, elle est de 13 euros. Près de 1200 sportifs sont attendus dans les rues du Puy. l’année dernière, on est sur des bases supérieures cette année, près de 1200, jusqu’en mars 9 euros, maintenant 13 euros. Attention, les inscriptions en ligne se terminent ce soir, mardi 29 avril. Par contre, les inscriptions sont encore possibles jusqu’à demain, mercredi 30 avril, à EOVI Mutuelles Présence, aux heures d’ouverture des bureaux. Le jour même, le 1er mai, au théâtre, l’inscription pour les courses jeunes sera ouverte de 9h à 13h, et de 9h à 15h pour les 15km.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire