13 habitations confinées au Puy suite à un accident de gaz

Par N.De mar 14/12/2021 - 12:00 , Mise à jour le 14/12/2021 à 12:00

Mardi 14 décembre à 10 heures, les sapeurs pompiers sont intervenus pour sécuriser une section de l'avenue Foch, au Puy-en-Velay. Une pelleteuse a involontairement sectionné une conduite à forte pression de gaz de ville.

La file de voiture semble s'étendre de la zone sécurisée par les pompiers à l'avenue Foch jusqu'au pont de Taulhac. Vers 10 heures, dans le carrefour de l'avenue du Val Vert de l'avenue Foch, les dents d'une pelleteuse ont malencontreusement heurté une conduite de gaz où se pressent 4 bars de pression à l'intérieur, pression importante selon l'un des pompiers présents.

15 sapeurs pompiers du Puy sont sur les lieux.
15 sapeurs pompiers du Puy sont sur les lieux. Photo par Nicolas Defay

Près de 500 clients sans gaz de ville

L'équipe des forces de secours, composée de 15 sapeurs pompiers, a dû se résoudre à confiner pour un temps indéfini pas moins de 13 habitations collectives le temps que tout risque soit écarté. Trois entrées de gaz de ville ont également été verrouillées, pénalisant environ 500 clients GRDF sur le secteur selon les responsables de l'entreprise. Cette dernière est sur les lieux afin d'apposer un pansement sur la conduite endommagée. Les travaux de réparation vont durer, toujours d'après GRDF, jusqu'au début de l'après-midi. Le gaz devrait alors être remis sous pression dans la foulée. 

Plusieurs axes de circulation fermés totalement ou en partie

Actuellement, les force de secours effectuent des relevés d'explosimétrie afin d'anticiper des fuites aux conséquences néfastes. Les forces de l'ordre ont neutralisé plusieurs axes de circulation pour laisser GRDF et les sapeurs pompiers procéder à leurs travaux respectifs. L'avenue du Val Vert est totalement coupée à quelques mètres du carrefour en question. L'avenue Foch devrait, sans certitude, être ouverte aux véhicules sur la voie descendante. Tous les véhicules montants sont contournés sur la route en direction de la clinique Bon Secours.

Les forces de secours vérifient les risques éventuels d'explosion.
Les forces de secours vérifient les risques éventuels d'explosion. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire