1000 signatures récoltées contre la fermeture d’une classe à Taulhac

lun 28/04/2014 - 19:36 , Mise à jour le 28/04/2014 à 19:36

Vendredi, les parents d’élèves de l’école publique de Taulhac avaient commencé à manifester contre la fermeture de classe prévue par la nouvelle carte scolaire. Pour ce faire, ils avaient bloqué une portion de la RN88, au niveau du rond-point de Taulhac. Ce lundi 28 avril, en fin de matinée, ils se sont rendus devant l’inspection d’académie avec une pétition forte de 1000 signatures récoltées.

Laurent Wauquiez demande "de l’écoute"
La suppression de poste annoncée concerne l’école primaire : l’établissement serait forcé de passer de quatre à trois classes parce qu’il manquerait… deux élèves. Pour Laurent Wauquiez, « on fait les choses de façon absurde ». Le député-maire du Puy-en-Velay est venu apporté son soutien aux parents d’élèves de Taulhac : « On vient voir avec l’inspecteur d’académie. […] Ils ont eu plus de 1000 signatures sur la pétition lancée et il y a aussi une bonne nouvelle : on a réussi a voir deux enfants supplémentaires. » Laurent Wauquiez demande « de l’écoute » de la part de l’inspecteur d’académie, estimant qu’il n’y en a « pas eu jusqu’à là, pas suffisamment ». « On demande que l’inspecteur d’académie prenne en compte le fait qu’on est au-dessus du seuil. »

"On va augmenter nos effectifs"
La présidente de l’association des parents d’élèves de Taulhac est optimiste quant au futur de la classe, et de l’école : « On a maintenant nos effectifs par rapport au seuil officiel, donc on a tous les arguments pour que cette classe ne ferme pas. » Élise Petit a fait son calcul : à la rentrée 2015, il y aura douze enfants supplémentaires, six en 2016 et cinq en 2017. "On sait pertinemment avec le nombre d’enfants inscrits en école maternelle qu’on va largement augmenter nos effectifs. Pas à la rentrée prochaine, mais celle d’après. »

"L’idéal, c’est une sorte de blocage de cette décision jusqu’à mi-septembre, et qu’on fasse en fonction des arrivées et des départs. Si on est à 78, on se plie aux décisions mais pour l’instant, il n’y a aucune raison que la classe ferme", a conclu la présidente des parents d’élèves.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire