Tous

Yssingeaux

1 500 spectateurs pour Sinsémilia à Yssingeaux [Galerie Photos]

sam 30/09/2017 - 10:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

Les élèves de BTS DATR (Développement et Animation des Territoires Ruraux) du lycée George Sand d'Yssingeaux, qui ont organisé l’événement, accompagnés par leur professeur et également chanteur Yvan-Marc Duron, peuvent être fiers.
Les Quipou's et la Caravane Passe en première partie
Après le concert de Mickey 3D l'année dernière, le manège du centre équestre du lycée agricole a une nouvelle fois accueilli 1 500 spectateurs.
Le groupe Quipou's, en première partie, a entrepris d'accueillir les premiers arrivés et de chauffer la salle.
Puis ce sont les musiciens et les chanteurs de la Caravane Passe, coiffés de leurs chapkas, qui ont distillé leur joyeuse musique slave.
Une grande liesse populaire
Après le rappel, ils ont fait référence à la réalité climatique d'Yssingeaux, qui leur a donné envie d'interpréter leur titre Voilà l'hiver.
Profitant du changement de plateau, les artistes se sont immiscés parmi le public avec leurs instruments pour inviter les spectateurs à danser sur leurs notes cuivrées. Et la magie a opéré, donnant naissance à une grande liesse populaire.
"Yssingeaux, t'en veux encore ?"
Enfin, les membres du groupe Sinsémilia se sont emparés de la scène offrant un spectacle énergique à tous leurs fans.
Scandant des "Yssingeaux, t'en veux encore ?" et "Vous déchirez", ils ont revisité leur discographie.
Rendant hommage à celui qui a rendu populaire le reggae, ils ont invité le public à reprendre avec eux des tubes de Bob Marley.
"Rajouter un peu d'humanité à ce monde"
Le moment très attendu est arrivé avec une très jolie version acoustique de leur titre phare Tout le bonheur de monde, avec juste une guitare sèche et un combo.
Juste après le rappel, Mike et Rike ont demandé au public de s'asseoir et ont proposé un temps calme, l'occasion d'interpréter leur titre Respire, qui, comme ils l'ont souligné, reste une invitation à rajouter un peu d'humanité à ce monde.
Que du bonheur
La marraine du Chant des Sucs, Sand, qui est venue assister au concert avec son mari Serge, a beaucoup apprécié la soirée. "Tous ces artistes sont des passionnés passionnants et positifs", a-t-elle déclaré à la fin du concert.
Lucile et Grégory, deux amis âgés de 30 ans, sont venus de Pont-Salomon. "On avait déjà vu Sinsémilia à St Paulien il y a quelques années et on avait envie de les revoir. Par contre, on ne connaissait pas La caravane Passe, et là, ça a été que du bonheur aussi. On a adoré quand ils sont venus jouer au milieu du public."

Le festival se poursuit au Pays des Sucs avec les autres artistes, Billie, Lo Radzouka, Volo et Alexis HK, qui se produira samedi 7 octobre au théâtre d'Yssingeaux et bien sûr Sand.
M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire