Une voie verte sur les berges du Dolaizon sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une voie verte sur les berges du Dolaizon

Date : 18/01/2020 | Mise à jour : 20/01/2020 10:47
Partager

Comme c'était déjà le cas lors des voeux de l'agglomération du Puy, la place réservée aux annonces semble dévolue au Président de Région Laurent Wauquiez. 150 emplois avec Légulice, 300 000 euros pour aider les commerces et une voie verte sur les berges du Dolaizon sont les principales, en plus du début du chantier du doublement de la RN 88.

Ce vendredi 17 janvier 2020, à l'instar de Michel Joubert il y a une dizaine de jours, Michel Chapuis s'est contenté de dresser un bilan de sa mandature, sans davantage se projeter sur 2020. Laurent Wauquiez, qui a clos le discours, s'en est chargé.

Un cheminement le long du Dolaizon, de la gare jusqu'à Vals

On le sait depuis un moment déjà et Laurent Wauquiez nous l'avait déjà confié au micro : "créer la plus grande voie verte d'Europe est l'un des projets qui me motive le plus", avait-il déclaré. Si du côté de Rosières et du goudronnement de la Galoche, qui s'arrête pour l'instant à Saint-Julien-du-Pinet, le projet est actuellement au point mort (jusqu'aux municipales certainement), le rêve du Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes semble tout de même prendre forme.
"On a fait des études et on sait maintenant exactement où le tracé va passer", a-t-il annoncé à la tribune lors de la cérémonie des voeux de la Ville du Puy, "il y aura un raccordement depuis la gare du Puy jusqu'à Vals, pour proposer un beau cheminement sur les berges du Dolaizon". Il sera possible d'y cheminer à pied, ou à vélo. Les travaux, bien évidemment, seront financés par la Région.

> Lire aussi : Le Puy : voies cyclables, un projet tout tracé ? (15/01/2019)

Côté emploi

Laurent Wauquiez a confirmé l'installation de Légulice et son usine à champignons à Chaspuzac, qui a pour ambition de créer 150 emplois. Les producteurs bretons de champignons LOU ont vu leur projet retardé de quatre ans. Mais l’entreprise Légulice devrait démarrer la construction à l’automne pour une mise en service fin 2021. 
Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a enfin annoncé une enveloppe de 300 000 euros dans le cadre d’un programme visant à aider et à moderniser le commerce en centre-ville.

Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 20 janvier 2020 - 15h44
@ Ts Je me garderai bien d'emprunter à pied une route goudronnée et aussi étroite .Une voie "verte" doit être proche de la nature et permettre le contact avec la terre , celle que montre la photo correspond davantage à l'usage des 2 roues .Leur vitesse est une menace pour le piéton .Parlons donc de route cyclable mais pas de voie "verte".

Signaler un abus

img_journalisteD le 20 janvier 2020 - 10h55
Du puy je vais souvent à Brives à pied, aller et retour et je trouve dommage que certaines parties soient goudronnées.

Signaler un abus

img_journalisteJG le 19 janvier 2020 - 19h59
Bon courage pour un tel aménagement entre la Gare (on suppose en fait la Poste), les faubourgs des Carmes et des Tanneries, et plus loin en direction de Vals, vu l'étroitesse et le mauvais état du cheminement ! Mais sans doute s'agit-il de faire du toc, comme la pseudo piste supposée cyclable hallucinante qui est censée aller déjà de la Gare à la Poste...

Signaler un abus