Rentrée au lycée Jean Monnet : ''la reconstruction est en cours'' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Rentrée au lycée Jean Monnet : ''la reconstruction est en cours''

Date : 02/09/2019 | Mise à jour : 02/09/2019 13:11
Partager

Les événements du mois d'avril dernier n'auront pas empêché le lycée Jean Monnet au Puy-en-Velay de faire sa rentrée, avec des effectifs similaires à l'année scolaire passée, soit 400 élèves.

L'odeur de suie est encore bien présente dans le réfectoire du lycée professionnel Jean Monnet, en partie détruit par un incendie volontaire le jeudi 25 avril 2019 à l'aube. Sans avoir été blessé, Constantin Kontaxakis, le proviseur de l'établissement, avait également été agressé par deux individus encagoulés -- l'un d'eux était muni d'un chalumeau -- à la porte de son logement de fonction alors que le feu dévorait le self situé juste en-dessous. Un mauvais souvenir qui reste ancré dans la tête du proviseur mais il l'assure : "On est dans la sérénité. C'est la recontruction qui est en cours, elle est au niveau des locaux, mais aussi dans l'esprit des uns et des autres. Nous avons besoin de nous réatteler à de la pédagogie, à travailler avec nos élèves, à redonner du sens à ce que l'on fait."


(Laurent Wauquiez a annoncé, ce lundi 2 septembre, le calendrier des travaux qui vont débuter dans le lycée Jean Monnet. Photo © Zoomdici - S.Ma)

Un temps d'adaptation

Ce lundi 2 septembre 2019, 400 élèves ont pu faire leur rentrée au lycée professionnel Jean Monnet, les effectifs sont donc au complet. Et tandis que chacun prenait connaissance de son emploi du temps, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, annonçait lui le calendrier des travaux qui vont être engagés pour la reconstruction du self de l'établissement, mais pas seulement.

Jusqu'aux vacances de la Toussaint, les élèves continueront à se restaurer au lycée Charles et Adrien Dupuy. Le collège Jules Vallès, quant à lui, accueillera les internes de Jean Monnet à l'heure du petit-déjeuner. "Une solidarité qui s'est mise en place très rapidement et qui est très importante pour la reconstruction du lycée", a souligné Constantin Kontaxakis. Pendant ce temps-là, des travaux d'aménagement vont être réalisés dans le gymnase du lycée Jean Monnet, de manière à ce que les élèves puissent dès la rentrée des vacances de la Toussaint, prendre leur repas dans cette salle et ce jusqu'à la fin de l'année scolaire. Les cours de sports seront quant à eux déplacés dans d'autres gymnases et structures sportives de la ville.

Rénovation du réfectoire et opération de sécurisation

Le chantier de rénovation du réfectoire sinistré démarrera dès le mois de janvier et devrait être terminé pour la rentrée scolaire 2020-2021. "On va tout refaire, mais mieux, a expliqué Laurent Wauquiez. On va faire une cuisine de restauration qui sera adaptée, avec un système de self participatif et la mise en place d'une pédagogie sur le gaspillage alimentaire, c'est un des enjeux qui nous attend." Dans le même temps, sera menée une opération de sécurisation du lycée avec l'installation de portiques à l'entrée et de caméras. Le parking de l'établissement sera également réaménagé.

         
(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

L'enveloppe globale de la Région pour la rénovation du lycée Jean Monnet, engagée depuis 2016, est estimée à 2,5 millions d'euros. Cela comprend la réhabilitation de l'internat au sein de l'établissement réservé aux filles -- celui des garçons se trouve sur la place Michelet et devrait faire l'objet d'une étude de rénovation sur proposition faite par Laurent Wauquiez ce lundi 2 septembre --, la remise en état du gymnase, la rénovation du réfectoire sinistré (cuisines et salle de restauration) ainsi que les travaux de sécurisation.

Stéphanie Marin

>> Lycée Jean Monnet : interpellations des incendiaires présumés (06/06/2019)
>> Incendie du lycée Jean Monnet : l'un des suspects s'est suicidé (02/09/2019)



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAL le 4 septembre 2019 - 21h12
Mauvaise année pour ce lycée avec l'incendie de la cuisine mais surtout le suicide du jeune auteur des faits. Quelle tristesse ! Et quel gâchis.

Signaler un abus

img_journalistec le 3 septembre 2019 - 11h10
L!incendie a eu lieu le 25 avril, et les travaux vont commencer...en janvier 2020 ! La région est propriétaire des lycées, c'est de son devoir de maintenir les locaux.

Signaler un abus

img_journalisteR le 2 septembre 2019 - 23h07
La région met la main à la poche, on ne peut que saluer les annonces du président. Mais concernant le parking, que propose Mr Chapuis ? Un parking qui devient payant ???? Les élèves et le personnel apprécieront. Oserait-il faire un tel coup à un lycée privé ?

Signaler un abus