Le "Dahlir en cuisine" continue de grandir sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le "Dahlir en cuisine" continue de grandir

Date : 06/05/2016 | Mise à jour : 10/05/2016 06:02
Partager

Et il a remis les couverts ce mardi, dans une ambiance bon enfant.  Le trio lauréat, composé d'une personne en situation de handicap, d'un apprenti et d'un amateur de cuisine, ira s'essayer dans les cuisines parisiennes de Pierre Sang Boyer, parrain de l'opération.

Avec la participation de trois chefs locaux (Guillaume Fourcade, Philippe Brun, Sandy Caire, Fabrice Duffieux, Florian Oriol, Mickaël Ruat, Jean-Pierre Vidal et Aurélien Masse), un concours de cuisine, de la Haute-Loire à Paris, était organisé ce mardi.
Tous les bénéfices sont reversés pour l'accès aux loisirs des personnes en situation de handicap. Depuis 2012, Pierre-Sang Boyer s’est lancé dans l’aventure DAHLIR (Dispositif d'Accompagnement du Handicap vers des Loisirs Intégrés et Réguliers), une association qui vise à favoriser l'accès aux loisirs des personnes en situation de handicap en milieu ordinaire. Cliquer ici pour voir leur site Internet.
Fin 2013, l’idée est née d’organiser le premier concours de cuisine intitulé « Le Dahlir en cuisine », un concours de cuisine qui commençait sur le territoire de la Haute-Loire pour se terminer à Paris, au restaurant de Pierre-Sang, dans le 11ème arrondissement (voir son site web).
Un décor exceptionnel à l’IFP de Bains, des réalisations dignes de Top chef, une ambiance bon enfant… Le Dahlir en cuisine continue de grandir (la première édition avait déjà très bien fonctionné avec une vingtaine de participants), et la deuxième édition qui s’est tenue ce mardi a été couronnée de succès. Rappelons qu'en janvier 2015, c'est un concours Dahlir en cuisine Junior qui avait été proposé (retrouver notre article et notre reportage vidéo ici) : sept équipes de deux enfants avaient confectionnés des friandises et des gâteaux.

Les triplettes lauréates

Chaque trio a concocté un plat et un dessert autour de viande Salers de Mr Liogier, d'ail de Billom, de légumes et fruits bio offerts par la Biocoop, de chocolat Weiss, de crème de la laiterie Gérentes, etc. Le jury, composé de Valérie Louche (bénévole du Dahlir), Karine Vincent et Sandrine Meyran (deux des JSK… gagnantes de la première édition !), Dominique Dars (professeur de cuisine à l’IFP43) et Philippe Brun, le chef étoilé d’Alleyras, a placé en première position la triplette formée par Charlie Belledent, Antoine Kingten et Vaniss Tchanadeu, coachée par Mickaël Ruat de Bambou et Basilic au Puy-en-Velay.
A la deuxième place on retrouve l’équipe de Séverine Moro du Mazet-Saint-Voy, Grégory Duffaut de Langeac, Ludovic Fernandes (apprenti chez Eric Tournayre au Puy-en-Velay). Un team qui était coaché par Aurélien Masse du restaurant de la Loire à Solignac-sur-Loire.

« J’ai vu une équipe qui travaillait ensemble, soudée [...] pas un valide à côté d’un apprenti et à côté d’une personne en situation de handicap » 

Parmi les autres chefs altiligériens qui ont gentiment donné de leur temps et de leur gentillesse à ce deuxième Dahlir en cuisine : Florian Oriol, Sandy Caire, Fabrice Duffieux sans oublier bien sûr, en chef d’orchestre de la manifestation, Guillaume Fourcade.
« C’était une super journée », réagissait, mardi soir, le « Roi du barbecue ». « Avec le recul nous n’avions pas le stress de la première édition. C’était mieux cadré. Tout le monde était au top, communiquait bien… Et au bout d’un moment, quand j’ai vu chaque équipe évoluer, j’ai vu une équipe qui travaillait ensemble, soudée, un bloc, point ! Ce n’était pas un valide à côté d’un apprenti et à côté d’une personne en situation de handicap » .


En présence d’André Bertrand, président du Dahlir, Ahmed El Ati Allah, directeur de l’IFP43, Christiane Mosnier, conseillère départementale et des partenaires de la manifestation, la triplette gagnante a reçu un magnifique trophée, qui sera remis en jeu lors de la prochaine édition. Pour Vaniss, Antoine et Charlie, l’aventure ne s’arrête pas là. Elle ne fait que commencer : dans quelques mois, ils prendront la direction de Paris pour retrouver notre parrain Pierre-Sang Boyer !

Cuisiner devant le gratin parisien

Les vainqueurs de l'étape ponote se rendront donc à Paris dans un second temps. Là, ils auront l’honneur de cuisiner aux côtés de Pierre-Sang Boyer, chef altiligérien et finaliste de Top chef. En 2014, ce sont Jessica Nivore, Karine Roche et Sandrine Meyrand qui ont remporté le concours. Elles ont donc été cuisiner dans le restaurant parisien de la rue Oberkampf le 7 octobre 2014 devant de nombreuses personnalités : les footballeurs ponots Sidney Govou, Grégory Coupet, l'un ancien de la maison OL et journaliste sur Bein Sport Ludovic Giuly, le commentateur de matchs Christian Jeanpierre, la journaliste de France Télé Églantine Emeye et le chef ponot Guillaume Fourcade.


Retour en vidéo sur la 1ère étape du concours 2014



 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...