Dahlir : la soirée chez Pierre-Sang Boyer sur le Parisien TV sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Dahlir : la soirée chez Pierre-Sang Boyer sur le Parisien TV

Date : 07/10/2014 | Mise à jour : 13/10/2014 14:43
Partager

Ce mardi 7 octobre 2014, le restaurant parisien du chef altiligérien Pierre-Sang Boyer a reçu un gratin de personnalités pour un repas concoté par l'équipe gagnante du concours Dahlir 43 en faveur de l'intégration des personnes handicapées aux côtés des valides. Le Parisien TV a immortalisé la soirée.

Après avoir remporté, le 14 avril dernier au Centre de formation des apprentis (CFA) de Bains*, le premier prix du concours de cuisine du DAHLIR43, Karine, Jessica et Sandrine, avaient rendez-vous à Paris ce mardi 7 octobre 2014, à partir de 19 heures, pour la préparation des repas du service du soir avec Pierre Sang Boyer dans son restaurant parisien de la rue Oberkampf.

Un gratin de personnalités

Pour encourager les trois gagnantes altiligériennes, on retrouvait entre autres les footballeurs ponots Sidney Govou, Grégory Coupet, l'un ancien de la maison OL et journaliste sur Bein Sport Ludovic Giuly, le commentateur de matchs Christian Jeanpierre, la journaliste de France Télé Églantine Emeye, le chef ponot Guillaume Fourcade.

Une action de solidarité

L’intégralité des dons récoltés sera versée à l’association DAHLIR. Ils pourront servir à régler des situations d’urgence lors d’intégrations de personnes en situation de handicap dans les loisirs et la culture, par exemple en permettant le financement de personnel d’encadrement supplémentaire.
Le DAHLIR (Dispositif d'Accompagnement du Handicap vers des Loisirs Intégrés et Réguliers) est une association qui vise à favoriser l'accès aux loisirs des personnes en situation de handicap en milieu « ordinaire ». Depuis 2012, Pierre-Sang Boyer s’est lancé dans l’aventure DAHLIR. Fin 2013, l’idée est née d’organiser le premier concours de cuisine intitulé « Le Dahlir en cuisine ». Cette soirée de mardi cloturerait le « Le Dahlir en cuisine 2014 ».

Voir la vidéo du Parisien TV



Des stars du sport réunies à table pour la bonne cause par leparisien

  • Retour sur la sélection*

Au total, 24 candidats, répartis en huit équipes, ont participé aux épreuves au Puy en Velay le 14 avril dernier au CFA de Bains. Chaque équipe était composée d’une personne en situation de handicap (travailleur d’ESAT et IMPRO du département), d’un étudiant du CFA de Bains et d’un amateur de cuisine sélectionné par tirage au sort. Lors de cette épreuve, les participants avait pour mission de réaliser trois types de verrines à partir d’un panier de produits altiligériens. Ils étaient encadrés par des grands noms de la cuisine locale : Philippe Brun, Guillaume Fourcade, Jean-Pierre Vidal. A l’issue de la journée, le jury composé des chefs et de Régis Marcon, chef trois étoiles de Saint-Bonnet le froid, ont sélectionné l’équipe finaliste du concours les "JSK" : Jessica, Sandrine et Karine.

  • Le parrain, Pierre-Sang Boyer

D’origine sud-coréenne, Pierre-Sang Boyer a été adopté à l’âge de sept ans. Son goût pour la cuisine lui a été transmis par sa famille adoptive française. Cette passion lui permet aujourd’hui de faire le lien entre ses différentes cultures et de créer ainsi des plats cosmopolites aux multiples saveurs. Après un parcours riche et éclectique dans de grandes maisons en France, en Angleterre et en Corée du Sud, Pierre-Sang a été finaliste de l’émission Top Chef 2011 sur M6. Il fait partie de cette nouvelle génération de jeunes chefs passionnés qui veut faire de son restaurant un lieu à part. Aujourd’hui, il a ouvert un restaurant dans le 11ème arrondissement de Paris.

  • Et le chef ponot Guillaume Fourcade

Localement, Guillaume Fourcade donne un coup de main pour organiser l’action. A noter que le Comité de Promotion des produits agricoles de Haute-Loire a fourni des produits locaux que Pierre Sang Boyer et l’équipe des JSK auront pour tâche de sublimer ce mardi 7 octobre.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteC le 14 octobre 2014 - 09h18
Bravo Pierre-Sang. Comme quoi certains sportifs ont des discours tout à fait censés...

Signaler un abus