Vidéo : le contournement du Puy ouvert à la circulation sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Vidéo : le contournement du Puy ouvert à la circulation

Date : 16/07/2018 | Mise à jour : 19/07/2018 15:40
Partager

Depuis ce lundi matin 7h, le contournement du Puy, attendu depuis des décennies, est enfin ouvert à la circulation. Zoomdici l'a emprunté pour vous. Immersion en vidéo.

Les Ponots, et tout le département, l'attendent depuis plus de 30 ans. Commencé en 2008, le chantier devait se terminer fin 2014, puis fin 2016. Puis fin 2017. Finalement ce sera mi 2018. Au fil des années, le chantier a connu quelques mésaventures, notamment des glissements de terrain au niveau de la tranchée couverte d’Ours-Mons, qui ont perturbé le planning des travaux. 
Lors du traditionnel couper de ruban ce vendredi 13 juillet au Puy, la Ministre des transports a annoncé de nouveaux crédits pour la déviation de Brioude... ce qui ne satisfait guère les élus locaux qui reprochent le désengagement, au profit de la Région, de la déviation du Pertuis et de Saint-Hostien et la perte d'un an pour les travaux d'Arvant.

Les chiffres clés

* 194 millions d'euros de budget global pour la réalisation des deux premières sections et les acquisitions foncières de la troisième section. 
* 11km de travaux réalisés dont 8,7km à 2x2 voies 
* 4 points d'échanges 
* 3 ouvrages exceptionnels : le doublement du pont sur la Loire, la tranchée couverte d'Ours-Mons, le viaduc de Taulhac 
* 11 ouvrages d'art courants 
* 7 bassins de collecte et de traitement des eaux de chaussées 
* 2 millions d'heures de travail 
* 12,5% de l'investissement consacrés à la protection de l'environnement

Un chantier au coût kilométrique deux à trois fois supérieur à la moyenne

Long sur 10 km de 2x2 voies, en moyenne montagne, dans un contexte périurbain très marqué mais aussi avec des terrains très hétérogènes : le chantier du contournement du Puy est exceptionnel à bien des égards. Son coût, près de 200 millions d'euros, s'explique notamment par les acquisitions foncières et les chantiers de déconstruction qui ont été nécessaires (environ 10 % du coût total).
Autre motif expliquant ce surcoût : la multitude des ouvrages réalisés, dont le viaduc de Taulhac, long de 420 mètres, ou encore la tranchée couverte. Sans oublier le terrassement, car plus de 2,5 millions de mètres cubes ont été bougés pour mener à bien le projet.

Un gain de temps

Enjeu majeur et structurant pour le territoire, le contournement de l’agglomération tend à contribuer à l’attractivité de la ville en offrant des gains de temps importants sur les destinations locales, régionales et nationales. Par sa fonction de rocade, il permettra aussi de désengorger Le Puy-en-Velay, traversé en plein centre par l’actuelle RN88
Pour rallier Cussac à Blavozy/Saint-Germain, il ne faudra plus que dix minutes, au lieu de 30 à 45 minutes actuellement. A terme, le contournement du Puy doit donc rendre la Haute-Loire plus accessible et faire gagner du temps.




Maxime Pitavy



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteHC le 20 juillet 2018 - 10h50
et voilà que des commerçants trouvent que depuis la mise en service du contournement la ville est vide, depuis lundi 7 heures 40. Un miracle. Et pourtant ce sont les commerçants qui l'attendaient cette traversée du Puy. Pour les automobilistes en transit, ça peut se comprendre. Pour les usagers locaux il faut que les habitudes se prennent et on pourra faire un bilan au bout de 6 mois au moins.

Signaler un abus

img_journalisteMH le 18 juillet 2018 - 19h07
MH - 18/07/2018 - 19h00 . En réponse à GR, je veux lui dire qu'à mon age, j'ai un peu voyagé quand même (Belgique, Hollande, Allemagne, Luxembourg, Italie, Corse, Espagne, Djibouti etc...) et que ne n'ai n'y des peaux de saucissons dans les yeux, ni de la merde non plus et que je n'ai pas de leçon à recevoir de ce genre d'individu qui critique tout à longueur de journée et des années alors qu'il doit bien être content d'utiliser ces nouvelles infrastructures pour ses voyages...

Signaler un abus

img_journalistea le 17 juillet 2018 - 14h09
Pour avoir pris ce CHER JOUJOU de Corsac ( rond-point "Mr bricolage" ) à la zone de Chirel (sortie Taulhac/Coubon) il m'a fallu 7 à 8 ' de plus qu'en passant par l'ancien trajet (derrière la gare), après avoir sillonné l'arrière campagne du plateau de Taulhac ....Bof.....j'attends de voir l'arrivée au rond point des baraques dans le sens Brives/ Les Baraques...déjà hier ça coinçait pas mal vers 10h. ...cela dit, le trajet Les Baraques/Blavozy : un régal !

Signaler un abus