Un rallye du Dourdou compliqué pour les pilotes altiligériens sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Un rallye du Dourdou compliqué pour les pilotes altiligériens

Date : 16/07/2018 | Mise à jour : 17/07/2018 12:53
Partager

Pour la quinzième fois, le rallye du Dourdou a eu lieu les 13 et 14 juillet à Villecomtal en Aveyron. 5 pilotes altiligériens y ont pris part

Ce rallye moto est très apprécié pour l'acceuil réservé par ce petit village aveyronnais et l'ambiance qui y régne chaque année. Pour ce millésime 2018, ce ne sont pas moins de 141 pilotes, qui se sont retrouvés à Villecomtal pour cette troisième épreuve comptant pour le championnat de France des rallyes routiers. Zoomd'ici a retrouvé sur place, 5 pilotes altiligériens, qui avaient fait le déplacement pour participer à ce rallye, dont la particularité est le schéma inversé des autres rallyes. ( l'étape de nuit ayant lieu avant l'étape de jour) 

De charmantes routes aveyronnaises piégeuses et bosselées

L'étape de nuit de vendredi comprenait une boucle de reconnaissance et deux boucles totalisant 167 kilomètres : les spéciales de Golinhac et de St Félix de Lunel. De quoi se préparer à l'étape de jour du samedi qui comptait au programme trois tours totalisant 235 kilomètres et six spéciales. Les pilotes altiligériens qui n' en étaient pas à leur première participation, ont connu des difficultés pour la plupart et Pierre Reynaud et Loïc Bertrand ont même été contraints à l'abandon tandis que Sylvain Moreau termine, lui, 47 ème du rallye et 11 ème de la catégorie 'Rallye 1"

"Une camaraderie impressionnante chez les sides"

Fréderic Guilhot, pilote de Vazeilles-Limandre, participait en side-car, avec pour la première fois dans son panier Jerôme Perdrizet. L'équipage termine 92eme du rallye et 5ème de leur catégorie. "C'était vraiment un beau rallye, mais dur au niveau du routier avec beaucoup de gravier sur des routes très étroites. Sur un fait de course, on scratch même dans la 2ème spéciale de St Felix en Side." nous confie Frederic Guilhot "Pour une première avec Jerôme, commencer par la nuit fut épique et on écope même d'une pénalité de 7 mn. Mais l'ambiance était géniale et l'esprit de camaraderie impressionnante chez les sides, pendant toute la course." rajoute-t-il enthousiaste

Il m'aurait fallu plus de roulages sur route avec cette moto

Le team Pierre Lemos Racing organise sur le circuit d'Issoire trois journées de roulage et de baptêmes moto dont une au profit d'une petite fille de 4 ans atteinte d'un handicap. Il est encore temps de s'inscrire pour les roulages circuit. Toutes les infos sont sur le site du team

Le pilote ponot Pierre Lemos, qui s'est illustré plusieurs fois en rallyes routiers, avant de se tourner vers la piste en prévision d'un projet ambitieux : la participation au Bol d'Or 2019, s'offre quant à lui une 15 ème place au général et une belle 4 ème place en catégorie "Rallye 1". Le pilote nous explique : " Je n'avais plus roulé sur la route depuis le Moto Tour 2017 et il a fallu que je reprenne mes marques avec une moto que je ne connaissais pas." ( Pierre Lemos roulait sur une Yamaha MT 09 de chez Challenge One 43 avec laquelle il participera également au Bol d'Argent cette année). Le pilote ponot confirme aussi que les routes Aveyronnaises étaient difficiles et piégeuses. " J'ai eu quelques soucis avec mes phares additionnels et j'ai été contraint de rouler en code sur le parcours de liaison, ce qui me vaut de pointer en retard et d'écoper d'une petite pénalité" nous précise-t-il avant de terminé :" Je suis quand même content d'avoir retrouvé les sensations du rallye, l'ambiance et les copains. Je n'ai pas voulu prendre de risques sur ces routes piégeuses en prévision de mes futurs projets."

I.H


Retrouvez tous les résultats du rallye avec le lien fourni par AFC Micro





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...