Trafic routier en ville : Souriez, vous êtes comptés ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Trafic routier en ville : Souriez, vous êtes comptés !

Date : 07/11/2018 | Mise à jour : 08/11/2018 09:19
Partager

Il y a quelques mois, et ce même avant l'ouverture à la circulation du contournement du Puy en date du 16 juillet 2018, des bornes de comptage ont été installées à l'intérieur et à l'extérieur de la cité vellave.

Un mât et un boîtier accrochés à un feu tricolore. Le dispositif est remarquable le long du boulevard Saint-Louis du Puy-en-Velay. Mais un autre équipement de comptage a été installé sur le faubourg Saint-Jean, encore un sur le boulevard de la République et un avenue des Belges. A l'extérieur, chaque entrée de ville via la RN88 et la RN102, est également équipé. Le tout géré par la Dir Massif Central dans le but de réaliser, en collaboration avec l'Agglo et la Ville du Puy, ainsi que le Département qui en toute logique s'intéresse lui aux routes départementales ; une étude sur l'incidence du contournement du Puy, en ville. "A chaque ouverture d'itinéraires routiers neufs, on a pour habitude de faire des comptages avant et après la mise en service. Ça nous permet d'observer le trafic, le mouvement des voitures et le changement ou non d'habitudes des automobilistes . C'est un outil qui permet également de définir les politiques d'entretien et d'intervention sur le réseau", explique Claude Brun, chargé d'affaires à la Dir Massif Central.

Une enquête représentative du trafic "normal"

Ainsi l'opération de comptage a demarré dès le mois de juillet et se poursuit actuellement sur la cité vellave. "Nous avons volontairement prolongé l'enquête pour qu'elle soit représentative du trafic "normal", car après l'ouverture du contournement du Puy, il y a eu les grandes vacances. Lors de cette période, le trafic n'est pas fidèle à celui du restant de l'année. Ensuite, il y a eu des perturbations en ville suite à différents travaux engagés par la Ville et l'Agglo [sur le boulevard Bertrand de Doue par exemple ou encore l'avenue des Belges, Nldr], et puis les vacances de la Toussaint." Les résultats de cette enquête devraient être révélés dans le courant du mois de janvier 2019.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Voilà dans la théorie, en attendant les conclusions de l'enquête. Mais en pratique, qu'en pensez-vous, vous les automobilistes ? Quel est votre ressenti ? Plus ou moins de trafic en ville depuis l'ouverture du contournement du Puy ? Sylvain, 37 ans est chauffeur-livreur pour la société DPD. En provenance de Saint-Etienne lorsqu'il vient faire ses livraisons dans le centre-ville du Puy-en-Velay, un exercice qu'il effectue depuis cinq ans ; il s'engage automatiquement le long de l'avenue des Belges. "Depuis l'ouverture du contournement, il n'y a pas ni plus, ni moins de voitures, rien à changer. Les aménagements à l'entrée du Puy sont jolis, mais c'est tout ce qui a changé". Franck, 55 ans, est quant à lui chauffeur de bus scolaire. Un autre métier, mais le constat reste le même, rien à signaler, veuillez circuler. "L'avenue Foch et l'avenue de Vals sont toujours aussi encombrées. Les gens n'ont pas changé leurs habitudes. De toute façon le contournement ne le permet pas car il n'y a pas assez de sorties. La seule chose que l'on peut dire, c'est qu'il y a effectivement moins de camions".

>> A lire : Carrefour de la République : la Ville s'explique

Gladys aussi est souvent sur la route. Et la commerciale de 37 ans est catégorique : "C'est abominable. Hier (mardi 6 novembre 2018, Ndlr), j'ai mis 25 minutes pour descendre l'avenue de la République depuis le parking à côté de la place Cadelade jusqu'au feu tricolore du lycée Simone Weil", explique Gladys en pointant du doigt "ce carrefour mal pensé", situé en bas de l'avenue des Belges. La fermeture de la route de Montredon depuis lundi dernier a certainement joué un rôle dans la formation de ce bouchon. "Le contournement n'a rien changé, c'est dix fois pire qu'avant." Selon elle, il suffit de passer par la Côte de Tireboeuf, le soir vers 17 heures, pour s'en rendre compte "et cela depuis qu'ils ont fermé la sortie vers la RN88 du rond-point de la Chartreuse."  

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 9 novembre 2018 - 11h45
Et si on parlait de la coordination des feux tricolores jamais réalisée car trop coûteuse dans une ville qui ne vit que pour ses lumières c'est dommage

Signaler un abus

img_journalisteV le 9 novembre 2018 - 08h46
Il y a 20 ans quand les écologistes affirmaient que le contournement ne réglerait pas le problème de circulation dans le Puy, on se moquait d'eux ! Aujourd'hui quand les écologistes disent qu'il faut, partout où c'est possible dans toute l'agglo du Puy, proposer une mode de déplacement autre que la voiture individuelle, on se moque encore d'eux !

Signaler un abus

img_journalisteL le 8 novembre 2018 - 19h46
oui en effet tout ce qui a été dit plus haut est très vrai ; alors maintenant il se passe quoi ???? on va subir le restant de nos jours le résultat du travail de toutes ces incompétences ???

Signaler un abus