Températures caniculaires dans le département sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Températures caniculaires dans le département

Date : 07/08/2020 | Mise à jour : 07/08/2020 16:11
Partager

La Haute-Loire ne fait pas partie des 45 départements placés en alerte canicule, malgré les températures affichées (photo prise au Puy vendredi à 15h30). Il va cependant faire chaud, très chaud, et aucune précipitation n'est prévue.

La canicule s'intensifie et se généralise sur la France ce vendredi, avec de fortes températures diurnes et de nuits de plus en plus chaudes.
Météo France a placé 45 départements en vigilance orange canicule, sur une large bande allant du Sud-Ouest aux Hauts-de-France. Cette chaleur frappera une grande partie de l’Hexagone pendant plusieurs jours.
La Haute-Loire est placée en vigilance jaune (soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles aux conditions météorologiques) et pas en orange (soyez très vigilant, des phénomènes dangereux sont prévus).

Les prochains jours, et surtout les prochaines nuits, devraient être très chaudes

Il s'agissait d'abord d'un air sec, mais qui précéde l'arrivée d'une dépression thermique sur l'ouest du pays entre ce vendredi et samedi. Elle apportera de l'air plus humide et instable, avec un ressenti très lourd et inconfortable.
On ne parle pas d'épisode de canicule en Haute-Loire mais les prochains jours, et surtout les prochaines nuits, devraient être très chaudes avant un retour à des températures plus acceptables en début de semaine prochaine.
Selon Vince Météo, le mercure va dépasser les 25 °C à 1 500 mètres d'altitude, ce qui donne aisément du 32 °C à 900 m. Dans ces conditions, outre les piscines, les différents plans d'eau, les lacs et les rivières du département devraient être pris d'assault ce week-end pour essayer de trouver un peu de fraîcheur.

Plan bleu pour nos aînés

Face aux fortes chaleurs, le plan bleu canicule a été déclenché dans les Ehpad. Des fruits et de l'eau sont distribués toutes les demi-heures et les résidents sont maintenus au maximum dans la salle commune. Interrogé en marge d'un reportage sur la nouvelle plateforme Covid de détection à l'hôpital du Puy, le directeur de l'établissement Jean-Marie Bolliet répond : "on n'a pas pris de disposition particulière, si ce n'est le plan bleu qui est déclenché chaque été pour nos aînés en cas de forte chaleur".

Ne pas confondre les hyperthermies liées à la canicule ou à la Covid-19

La difficulté cette année sera celle "des hyperthermies qui peuvent être dues soit à la canicule, soit à la Covid-19 mais pour l'instant les médecins sont assez soucieux dans les diagnostics qu'ils posent de ce genre d'interactions", ajoute le directeur de l'hôpital du Puy. 

Alerte sécheresse dans presque toute la Haute-Loire

Notons enfin que si la Haute-Loire n'a pas été placée en vigilance orange à la canicule, elle est en revanche en alerte (jaune) pour la sécheresse depuis jeudi 6 août, avec un débit des cours d’eau à la baisse et plusieurs bassins hydrographiques atteignant les seuils d’alerte. Surtout qu'aucune précipitations n'est prévue dans les jours à venir.
Il est notamment interdit durant toute la période le lavage des véhicules ou le remplissage des piscines, ainsi que l'arrosage des potagers entre 8h et 20h. Tout le détail à retrouver dans notre précédent article.


Maxime Pitavy



 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...