Piscine Quincieu : une salle de sport va émerger sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Piscine Quincieu : une salle de sport va émerger

Date : 08/01/2019 | Mise à jour : 08/01/2019 14:48
Partager

Le projet d'une nouvelle salle de congrès, pourtant voté en décembre 2017, tombe à l'eau au profit d'une grande salle de sport. Le début des travaux est escompté pour la fin de l'année 2019.

Il y a un an, les élus de l'agglomération du Puy avaient voté le projet de réhabilitation de l'ancienne piscine de Quincieu en une nouvelle salle de congrès. Un vote qui allait dans la continuité du projet initial : en janvier 2014 déjà, les élus en avaient fait l'annonce et proposé à la presse une visite du chantier de déconstruction.
Confié au cabinet d'architectes Fabre et Speller, le projet de réhabilitation de l'ancienne piscine de Quincieu, située proche du club de tennis, au bord de la rocade d'Aiguilhe, se voulait ambitieux : 3,5 millions d'euros au total (710 000 € de l'agglo, 400 000 € de l'Etat, 1 650 000 € de la Région et 790 000 € de l'Europe) pour "recycler" cette structure actuellement à l'abandon.

Vals : un centre de congrès à vocation départementale

La solution retenue pour le site de Quincieu "est sans doute la plus adaptée", selon Michel Joubert, elle découle d'une "mûre réflexion" surtout que Vals "pourra ainsi être un vrai centre de congrès à vocation départementale".

L'ancien projet Quincieu tombe à l'eau

Finalement, la réhabilitation de l'ancienne piscine va prendre une autre voie. Exit le projet d'une nouvelle salle de congrès et place à une grande salle de sport. "Quand il avait été plus ou moins pensé au départ à une salle d'événementiel, on n'avait pas ça", nous explique le Président de l'agglomération du Puy Michel Joubert en montrant le Palais des Congrès de Vals dans lequel avait lieu la cérémonie des voeux de la collectivité ce lundi soir (un prochain article en fera le compte rendu).
"A partir du moment où Vals a accepté de la céder à l'agglo, on a trouvé que l'équipement était mieux adapté que Quincieu, qui est quand même assez figé", poursuit le Président de l'exécutif, "c'est pourquoi on a réorienté le projet ; on évolue et on réfléchit !", s'amuse-t-il.

Un projet encore assez vague pour l'ancienne piscine

Si le projet est encore assez vague pour la piscine qui a fermé ses portes suite à l'ouverture du centre aqualudique La Vague, on peut d'ores et déjà affirmer qu'il s'agira d'un fonctionnement public et qu'il y aura des sanitaires et des vestiaires. "On va valider ce projet au prochain conseil", confirme l'élu, "ce n'est pas encore très organisé, la salle est très contrainte, le but est de l'utiliser telle qu'elle est".
Quant aux activités que l'on pourra y pratiquer, "c'est pour tous les sports au sol", répond-il, "comme la gymnastique, le judo peut être ou encore de la musculation ou du fitness, mais pas de sport de ballons car il n'y a pas la hauteur pour un gymnase". Concernant le calendrier du projet, "on va finir l'étude au plus vite et on espère lancer les travaux avant la fin de l'année", tranche Michel Joubert.

Un site pour l'instant à l'abandon

Actuellement, le site de l'ancienne piscine Quincieu est à l'abandon. Vandalisé, il est possible d'y entrer comme nous l'avons fait et plusieurs indices laissent présager qu'il est un lieu de squat pour les plus démunis en période hivernale (nous avons trouvé un petit réchaud, quelques vivres, des bouteilles en plastique et... un savon).




Une salle de sport communautaire et des gymnases rendus aux communes ?

En même temps qu'elle projette cette salle de sport à visée communautaire, l'agglo du Puy a rendu la compétence des gymnases aux communes dernièrement. Interpellé sur cette contradiction, le Président de l'agglo se justifie : "prenons l'exemple de la boxe : c'est le seul club de toute l'agglo, il n'y a peut être que 20 % de Ponots, ça a donc un vrai intérêt communautaire alors que si vous prenez le gymnase de Loudes, il ne sert qu'aux dix communes autour.
Idem pour Craponne ou Lavoûte, donc on va pas s'amuser à gérer tout ça, c'est beaucoup mieux géré en proximité alors que là, à Quincieu, ce sera une salle un peu unique comme le palais des sports, mais dans un style différent", conclut-il. En tout, 18 gymnases sont retombés sous la compétence des communes de l'agglo du Puy en 2018.


Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJG le 11 janvier 2019 - 21h27
Un crématorium pourquoi pas, on ne sait où le mettre, Espaly et Saint-Hostien n'en veulent pas et il en faut vraiment un en Haute-Loire Ceci dit, sans faire de l'humour noir, la localisation entre l'Hôpital, la maison de convalescence de Jalavoux et le grand Cimetière du Puy va encore soulever les critiques...

Signaler un abus

img_journalisteGR le 9 janvier 2019 - 01h08
Toujours dixit M JOUBERT "Un projet encore assez vague pour l'ancienne piscine" " et qu'il y aura des sanitaires et des vestiaires." Ça c'est de la réflexion si ce n'est parler pour rien dire comme d'hab...!!! Ils ne savent pas où ils vont... mais les travaux vont démarrer en fin d'année. On nous prend vraiment pour des buses!!!

Signaler un abus

img_journalisteGc le 8 janvier 2019 - 20h30
Pourquoi ne pas la transformer en crematorium ?

Signaler un abus