Les platanes malades abattus au Breuil sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les platanes malades abattus au Breuil

Date : 17/11/2020 | Mise à jour : 17/11/2020 13:59
Partager

Depuis lundi 16 novembre, neuf arbres sont en voie d’être tronçonnés. Cette action va durer une semaine. Une fois totalement dessouchés, ils seront en totalité remplacés la semaine suivante.

Quant aux deux platanes en partie sectionnés par des personnes non identifiées sur cette même place du Breuil après le départ de la fête foraine en novembre 2019, la mairie du Puy avait porté plainte contre X. Mais il semble qu'aucune interpellation ni aucune suite judiciaire n'aient eu lieu. Le parquet du Puy nous confirme que son logiciel "Cassiopée" ne fait mention d'aucune procédure suite à ce dépôt de plainte.

« Ces arbres-là ont malheureusement les troncs totalement desséchés et creux, expliquait Jean-François Exbrayat le 7 septembre dernier. D’ailleurs, on peut les remarquer rien que par l’absence de feuilles par rapport à ceux en bonne santé actuellement. Ils sont sans vie ». Depuis ce début de semaine, les dents des tronçonneuses ont attaqué les spécimens malades ou trop vieux.

Douze platanes de remplacement

C’est l’entreprise Colomb Elagage de Malrevers qui procède ainsi à la rude besogne. « Il faudra environ une semaine pour les neuf platanes, explique l’un des salariés. Le plus compliqué est de sécuriser l’endroit où beaucoup de personnes passent à proximité. D’autre part, il y a des projecteurs ancrés dans le sol à quelques centimètres du tronc. Il faut alors faire attention à ne pas les fracturer en jetant les parties hautes de l’arbre, ce qui est loin d’être aisé ».

Au total, ce sont douze jeunes platanes qui viendront grandir aux côtés de leurs aînés, place du Breuil. Cette seconde partie de l’opération sera réalisée la semaine prochaine. Quant aux sections de bois abattues, elles seront récupérées par l’entreprise d’élagage et destinées à devenir du bois de chauffage.



Nicolas Defay

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJG le 18 novembre 2020 - 13h44
Certains de ces platanes étaient malades devant le Théâtre et le Tribunal dès les années 60 Ils auront résisté un siècle et demi. Pas si mal.

Signaler un abus

img_journalistec le 18 novembre 2020 - 11h15
"Ces chênes qu'on abat pour le bûcher d'Hercule..."

Signaler un abus

img_journalisteCM le 17 novembre 2020 - 17h30
Les forains avaient commencé à nous le faire gratuitement c'est dommage...

Signaler un abus