Les agents des Finances Publiques toujours mobilisés contre le plan Darmanin sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les agents des Finances Publiques toujours mobilisés contre le plan Darmanin

Date : 16/09/2019 | Mise à jour : 17/09/2019 12:13
Partager

Lancée le 5 juin dernier, avec une action menée le 21 juin, la mobilisation des agents des Finances Publiques de la Haute-Loire contre le plan de réorganisation de leurs services se poursuit.

Ce lundi, 14 des 15 trésoreries du département étaient fermées pour cause de grève : plus de 58% des agents ont cessé le travail d'après les syndicats, dont environ 130 ont manifesté au Puy-en-Velay.

Ce lundi matin au Puy-en-Velay, une partie des personnels des Finances Publiques de la Haute-Loire a répondu à un appel à la grève de l'intersyndicale nationale (FO, CGT, Solidaires, CFDT et CFTC) et locale (FO, CGT, Solidaires) et manifesté contre le projet de restructuration du réseau de l'administration fiscale porté par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Une nouvelle fois, les agents ont dénoncé la destructuration des services publiques et la "suppression d'une trentaine d'emplois sur le département d'ici 2022", commente l'intersyndicale locale. 

>> A lire : "Finances : vers "un service public low-cost"

Ce projet de restructuration est toujours en cours de concertation avec la direction générale des Finances publiques (DGFIP), le préfet, les élus locaux, les personnels de la DGFIP et leurs représentants. Selon les sections Haute-Loire de FO, CGT et Solidaires il mènerait sur le département à :

"* La disparition des trésoreries de Sainte-Florine, Saugues, Cayres, Le Monastier-sur-Gazeille, Saint-Paulien, Vorey, Craponne-sur-Arzon, Bas-en-Basset et Saint-Didier-en-Velay. À la place, cinq Services de Gestion Compable (Brioude, Langeac, Le Puy-en-Velay, Yssingeaux et Monistrol-sur-Loire) qui feront du traitement de masse sans lien avec les collectivités et le public. Egalement des Maisons France Services, qualifiées d'accueil de proximité, mais qui seront en réalité de simples points de contact ouverts au maximum un jour par semaine. Ce ne sera pas les agents de la DGFIP qui accueilleront les usagers mais des contractuels sans formation.
* La création au 1er septembre 2020 d'une trésorerie hospitalière qui assurera la gestion des cinq hôpitaux du département

* Le service des impôts des particuliers d'Yssingeaux transféré au Puy-en-Velay

* Les services des impôts des entreprises de Brioude et du Puy-en-Velay transférés à Yssingeaux

* La création d'un Pôle Unifié de Contrôle Fiscal avec fusion des services."

Tous les matins, cette semaine, les agents du Puy se rassemblent, avec une pétition à faire signer, devant le centre de la rue Terrasson entre 8h30 et 9h30.
D'autres actions dans les trésoreries locales sont également prévues.

"Les agents des Finances Publiques n'ont pas l'intention de se laisser faire", peut-on lire sur le communiqué de presse du syndicat FO-DGFIP. Lors de l'assemblée générale qui s'est tenue ce lundi 16 septembre 2019, suite à la manifestation, il a été décidé de ne pas reconduire le mouvement de grève. Toutefois des actions seront menées tout au long de la semaine. Ce mardi, un regroupement est prévu dès 8h30 devant le centre des Finances publiques de la rue Terrasson au Puy-en-Velay.

"Ce n'est pas pour faire des bénéfices mais au bénéfice de la population"

Certains maires en Haute-Loire (Lavoûte-sur-Loire, Sainte-Florine, Solignac-sur-Loire, Rosières, etc.) ont fait voter en conseil municipal une motion de soutien aux agents de la DGFIP de la Haute-Loire. "Une expression démocratique", dont Valérie Michel-Moreaux, la directrice des Finances Publiques départementale, prend acte. "Pour l'heure, la concertation se poursuit, en toute transparence". Rien n'est donc encore figé dans ce projet qui accompagne la "transformation de la fonction publique" et dont "l'objectif principal est d'augmenter très largement le nombre de communes où la DGFIP apportera un service de proximité aux usagers, avec comme priorité l'accès à un point de contact à moins de 30 minutes". Quant à la suppression de postes, "liée à la Loi de finances, ce n'est pas pour faire des bénéfices mais au bénéfice de la population", justifie-t-elle. 

La DGFIP de la Haute-Loire a transmis ce lundi 16 septembre 2019, un communiqué de presse rappelant les objectifs du projet de Nouveau réseau de proximité, cliquez ici pour en savoir plus. 

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 19 septembre 2019 - 20h12
Ne refusez pas le progrès !" Quand on est pas touché par les conséquences du "progrès" on a beau jeu d'en vanter les bienfaits. La macronie attaque nos acquis sociaux et se travestit derrière des symboles pour les nigauds. Dernier en date : l'école construite clef en main par LVMH pour Brigitte Macron. Cette sainte femme va donner un heure de cours par mois pour les jeunes décrocheurs. J'en ai des larmes aux yeux...

Signaler un abus

img_journalisteJG le 19 septembre 2019 - 15h15
J'ai payé ma taxe foncière à l'ordinateur en cinq minutes, c'est déjà au centre de traitement de Lille, validé sur mon compte avec reçu, sans travail humain c'est vrai... Au XIX ème il y avait dans toutes les administrations des milliers de copistes qui rédigeaient tout, courrier et moindre document, à la main. La machine à écrire puis la photocopie les ont remplacés. Il y avait aussi les commissionnaires : fini avec le téléphone. Gagnant : le public Ne refusez pas le progrès

Signaler un abus

img_journalisters le 17 septembre 2019 - 16h21
et oui ..... l'étau se resserre, "il" s'attaque à tout le monde séparément, comme ca les uns s'en foutent des autres et oui !!! faut pas croire la suppression de la taxe d'habitation c'est bien calculé : des fonctionnaires en moins pour traiter les formulaires et du coup la foncière va augmenter et oui !!!! faut aller au manif TOUS ENSEMBLE, syndiqués ou pas, avec n'importe quel le couleur et ..... !!! tout le monde se fait "bouffer" insidieusement et o... !

Signaler un abus