Le Puy : retour de la benne à sapins place du Breuil sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : retour de la benne à sapins place du Breuil

Date : 09/01/2020
Partager

Après une tentative  place Michelet l'an dernier, infructueuse puisque beaucoup avaient déposé les sapins en vrac par terre au Breuil, la benne est de retour à son emplacement initial cette année. Un geste qui permet de produire du compost.

Une fois finies les Fêtes, il faut penser à retirer ses décorations et se débarasser de son sapin. En l'amenant à la benne, on lui offre une seconde vie puisqu'il sera transformé en compost.
Votre sapin de Noël a trôné dans votre salon pendant quelques semaines. Mais une fois la période des fêtes passée, les épines commencent à tomber. C'est donc le moment de s'en débarrasser, mais attention, pas n'importe comment. 
Les fêtes de fin d’année terminées, la Ville du Puy-en-Velay a mis en place un dispositif de récupération et de recyclage des sapins de Noël.

Jusqu'au 24 janvier

Comme chaque année, une benne a été mise à disposition sur la partie sablée du Breuil près de la fontaine pour collecter les sapins de Noël. Seulement l'an dernier, la municipaloité avait décidé de déplacer la benne vers la halte Tudip de la place Michelet et plusieurs personnes avaient continué de déposer leurs sapins place du Breuil, à même le sol.
retour à la case départ en 2019 avec une benne place du Breuil. Les sapins seront recyclés dans la filière de déchets verts. Cette benne est accessible aux particuliers et commerçants, jusqu'au 24 janvier prochain.

Une seconde vie pour les sapins

Rapporter son sapin dans cette benne va permettre de donner une seconde vie à votre sapin de Noël puisqu'il sera broyé à la déchetterie et transformé en compost. Cette action collective permet de valoriser nos déchets verts. Cependant, pour pouvoir être valorisés, les sapins doivent être débarrassés de tous ornements (boules, guirlandes).


- Information extraite d'un communiqué de presse de la mairie du Puy -

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...