L'enseigne Action s'installera finalement sur la zone de Chirel sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

L'enseigne Action s'installera finalement sur la zone de Chirel

Date : 27/09/2019 | Mise à jour : 30/09/2019 11:16
Partager

Destinée à rejoindre l'ancien local de Dia sur la Côte de Tireboeuf à Brives-Charensac, l'enseigne de hard-discount néerlandaise, Action, s'implantera finalement sur la zone de Chirel à Vals-près-le-Puy, dans le bâtiment autrefois occupé par Fly.

L'installation d'un magasin Action sur la zone de Corsac à Brives-Charensac était prévue en début d'année prochaine au plus tard. Lors d'un entretien avec le maire brivois, Gilles Delabre et son adjointe en charge du développement économique, Marie-José Allemand, au mois de janvier dernier, nous apprenions que l'enseigne de hard-discount néerlandaise était destinée à rejoindre l'ancien local Dia situé le long de la Côte de Tireboeuf. Un emplacement idéal dans une zone très convoitée depuis l'ouverture du contournement du Puy comme nous l'évoquions dans l'article Commerces à Brives : un développement intense mais "équilibré".

Changement de programme

Mais des complications au niveau de l'aménagement et de mise aux normes des locaux, entraînant ainsi un dépassement considérable du budget initial, ont changé la donne. Toutefois pas au point d'abandonner le projet sur le périmètre de l'agglomération du Puy. C'est finalement sur une autre zone commerciale que l'enseigne de hard-discount présente en France depuis six ans, sera visible, à Vals-près-le-Puy. "C'est une perte pour Brives, mais nous sommes fair-play et heureux pour Vals", a réagi Marie-Josée Allemand, contactée par téléphone. 

Le secteur du bazar en pleine expansion

L'arrivée de l'enseigne Action à Vals-près-le-Puy (déjà présente à Brioude, par ailleurs) étoffe un peu plus l'offre dans le secteur du bazar sur le Puy et ses périphéries commerciales : Noz, Centrakor, Gifi.

"Une locomotive commerciale"

Cette installation se fera en lieu et place de Fly. Les locaux d'environ 1 300m² situés à l'entrée de la zone de Chirel en arrivant de l'avenue Charles Massot, sont vacants depuis le mois de novembre 2018, suite à la cessation d'activité du magasin d'ameublement -- comme 30 autres en France -- en raison de difficultés économiques. Depuis, "il y avait un vide, ça posait problème, ce n'était pas agréable", commente Alain Royet. Le maire de Vals-près-le-Puy ne peut que se satisfaire de ce changement de programme, voyant dans cette nouvelle arrivée, l'implantation "d'une locomotive commerciale" et ainsi l'occasion de revitaliser cette zone qui compte quatre cellules commerciales encore vacantes. "Cette zone a bien marché et marche bien encore, mais elle subit le contrecoup du contournement. Cette installation, à l'entrée de la zone de Chirel est donc très intéressante pour le public et pour les commerçants", précise l'édile de Vals. 

Une opération de recrutement en cours

L'ouverture de ce nouveau magasin devrait avoir lieu juste avant les fêtes de fin d'année, après quelques travaux d'aménagement intérieur des locaux existants. Elle s'accompagne du recrutement de dix-huit personnes, dont douze employés de libre-service en CDI et deux en CDD. L'opération menée par les services de Pôle Emploi a demarré le 24 septembre dernier

Une stratégie de domination par les prix

Au niveau national, Action a dépassé les 10 000 créations d'emplois lors des six dernières années. L'enseigne compte 1 400 magasins en Europe et ne cesse de s'étendre sur le territoire français, "en 2017, plus de 100 nouveaux magasins ont ouvert et plus de 80 en 2018", explique Laura Carbone, communication-marketing d'Action France. Ce sont les bas prix pratiqués par la marque qui séduisent principalement les consommateurs en mal de pouvoir d'achat. Une stratégie de domination par les prix pour des produits non-alimentaires (6 000 références en magasin répartis sur 14 catégories) possible grâce à plusieurs éléments : un loyer peu élevé, des camions à double pont permettant de presque doubler la livraison, un investissement marketing contrôlé et raisonné (pas de publicités à la télévision, ni à la radio par exemple), des commandes similaires pour les 1 400 magasins du réseau européen et donc en gros, chez des fournisseurs souffrant de sur-stockage. Et pour pérenniser sa clientèle, l'enseigne propose entre 150 et 200 nouveaux produits chaque semaine.

D'ici la fin 2019, l'enseigne ouvrira son 500e magasin en France, peut-être s'agira-t-il de celui de Vals-près-le-Puy.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire