Investissement et rapprochement avec la Loire au cœur des vœux du Département sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Investissement et rapprochement avec la Loire au cœur des vœux du Département

Date : 19/01/2018 | Mise à jour : 19/01/2018 11:51
Partager

Alors que la mairie du Puy organise sa traditionnelle cérémonie des voeux ce vendredi 19 janvier, il y a une semaine, c'était la collectivité départementale qui passait à table, avec des perspectives d'investissement et de rapprochement avec le Département voisin pour l'année 2018.

C'est une collectivité qui "refuse de baisser les bras" qui a décidé de "placer 2018 sous le signe du goût et de l'action".
Le Président Jean-Pierre Marcon a souhaité décliner une variété de goûts pour 2018 : celui d'apprendre, celui d'innover pour préparer l'avenir, celui de découvrir, celui d'investir et celui d'aider les autres.

Des produits locaux et préparés sur place pour les collèges et EHPAD

Lors de son discours, le Président de l'exécutif a mis l'accent sur l'éducation au goût et au bien manger : "à terme, pour les cantines des collèges et la restauration collective, comme dans les EHPAD, nous parviendrons à préparer sur place des plats élaborés avec des produits locaux issus d'une agriculture raisonnée ou biologique".
Grâce à l'enquête auprès des producteurs du département fin 2017, à laquelle 300 entreprises agricoles et alimentaires ont répondu, "nous allons constituer un listing d'approvisionnement liocal, à l'usage de notre restauration collective dans les collèges et les EHPAD", a précisé Jean-Pierre Marcon.

Plus d'un quart des communes de Haute-Loire ont des bornes wifi

Concernant la couverture numérique, le Département est très heureux de son déploiement, puisque les bornes wifi poussent comme des champignons : au 31 décembre 2017, la barre des 110 bornes était franchie dans plus de 60 communes, soit le quart de la Haute-Loire. Et 50 000 personnes se sont déjà connectées avec ces bornes.
Fin 2017, le taux en abonnés au FTTH raccordables à la fibre était de 40 % à la Chapelle d'Aurec, le record du département, alors qu'à titre de comparaison, la moyenne régionale est à 23,9 % et la moyenne nationale à 16,9 %. Le Département va accélérer et compléter la desserte en fibre optique de Haute-Loire : "d'ici 2021, nous aurons investi 24 millions d'euros aux côtés de l'Etat et de la Région", a annoncé Jean-Pierre Marcon.

Contrats 43.11 : "un coup de pouce aux collectivités locales"

Concerant le volet économique, grâce aux contrats 43.11, ce sont près de 370 projets qui vont se mettre en oeuvre à partir de 2018, en générant 239 millions d'euros d'investissement global, auxquels s'ajoutent les 240 millions d'euros de projet sous maîtrise d'ouvrage du Département. "Ces contrats sont bien un coup de pouce que nous voulions apporter aux collectivités locales pour les aider dans leur développement", a commenté le chef de file de l'exécutif départemental.
L'investissement du Département est également conséquent sur les routes, avec 14,5 millions d'euros en 2018, dont 6,5 millions d'euros pour poursuivre l'amélioratuion et la modernisation du réseau routier départemental. 

"Plus de 500 euros par habitant" pour les prestations sociales

On citera enfin le volet social de la collectivité, qui consacre la moitié de son budget, soit 120 millions d'euros, au RSA (revenu de solidarité active), à la PCH (prestation de compensation du handicap) et à l'APA (allocation personalisée d'autonomie), ou encore à la protection de l'enfance.
"C'est plus de 500 euros par habitant", a ajouté Jean-Pierre Marcon, "le Département a le goût d'aider les autres, le souci des Altiligériens, quel que soit leur âge".



  • Quatre questions à Jean-Pierre Marcon, Président du Conseil départemental de la Haute-Loire

* 2018 sera une année où le Département va rimer avec investissement ? La reprise économique se traduit par de nombreux projets d'investissements de la part des entreprises ? Est-ce principalement de la sauvegarde de l'emploi ou est-ce qu'il y a de la création de postes ? 



* Il y a d'importantes sommes à débloquer, notamment pour accompagner les collectivités ? Il ne sera pas nécessaire d'actionner le levier fiscal ? Le fonds 199 a largement dépassé les prévisions et les collectivités réclament encore plus de projets accompagnés ? Une telle charge de travail pourrait conduire à des embauches ? 



* En 2018, de nouveaux rapprochements avec le conseil départemental voisin de la Loire sont envisagés. Vous avez adressé un clin d'oeil à Georges Ziegler, le nouveau Président de la Loire, et vous envisagez des collaborations entre les deux département. Comment ça va se traduire dans les faits ? 



* Si vous êtes plutôt satisfait de la couverture numérique, vous n'avez en revvanche pas caché votre inquiétude concernant la téléphonie mobile. Quels sont les moyens de pression sur les opérateurs (ndlr : cette semaine, une avancée significative a été relevée, en aval de l'interview réalisée le 12 janvier) ? 





Maxime Pitavy







 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...