Décharge à ciel ouvert à Costaros : "ça avance enfin" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Décharge à ciel ouvert à Costaros : "ça avance enfin"

Date : 30/08/2018 | Mise à jour : 30/08/2018 14:22
Partager

Le travail de nettoyage de la décharge à ciel ouvert de Costaros démarrera au mois de novembre, d'abord le long des berges de la Bèthe.

Le mardi 13 juin 2017, le sud de la Haute-Loire était submergé par des inondations qui avaient coûté la vie à un homme. De Cayres à Landos, des pluies torrentielles s’étaient abattues sur les villages, laissant de lourds dégâts matériels derrière elles. Du côté de Costaros, 300 l/m3 d’eau s’étaient déversés en à peine trois heures. Des amas de pierres et de terre avaient envahi la place du marché. La décharge abandonnée depuis une trentaine d’années, enfouie sous un monticule de terre avait refait surface, rejetant tous les déchets dans la nature, sur un tracé long de deux kilomètres.

Une enveloppe de 400 000 euros est consacrée à la réhabilitation et la remise en état de l'ancienne décharge communale de Costaros.

Plus d'un an après, l'événement est encore bien présent dans les têtes et les dégâts, notamment sur l'ancienne décharge sont encore visibles. La question est : jusqu'à quand ? Hier, soit le mercredi 29 août, le maire de Costaros, Pierre Gibert, a organisé une réunion à ce sujet, avec autour de la table la Sicala, les bureaux d'études AB2R et EODD, la DIRECCTE, l'Apave, ainsi que des élus communaux. "Ça avance enfin après un certain temps d'incertitudes", se satisfait Pierre Gibert au lendemain de cette réunion.

Les bords de la Bèthe nettoyés au mois de novembre

Souvenez-vous, quelques jours après le déluge, tandis que la commune avait privilégié les travaux -- qui restent toutefois temporaires -- sur la voirie, des bénévoles voulaient entreprendre le nettoyage de l’ancienne décharge et de ses alentours. Une bonne volonté rapidement stoppée après la découverte de plaques de fibrociment contenant de l’amiante. Une découverte qui a compliqué et ainsi retardé le travail de nettoyage. Suite à la réunion de mercredi, le projet est plus concret. "Dans un premier temps, nous allons procéder au ramassage des morceaux d'amiante le long du ruisseau la Bèthe", explique le maire de Costaros. La prochaine étape est donc la consultation des entreprises pour réaliser ce premier nettoyage. "Puis la Sicala interviendra pour enlever tous les morceaux de plastique. Cela devrait se faire au mois de novembre."

Une réunion publique sera organisée le lundi 5 novembre à la salle polyvalente de Costaros pour découvrir dans son intégralité le projet de nettoyage de la décharge à ciel ouvert. "Les travaux sur la décharge [à proprement parler, Ndlr] devraient commencer début 2019", confie Pierre Gibert.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...