Crématorium en Haute-Loire : "l'Agglo va très rapidement chercher un lieu approprié" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Crématorium en Haute-Loire : "l'Agglo va très rapidement chercher un lieu approprié"

Date : 03/06/2019 | Mise à jour : 03/06/2019 18:02
Partager

Le "non" des habitants de Saint-Hostien stoppe le projet du crématorium sur leur commune. Au lendemain de la consultation citoyenne, l'Agglo du Puy a pris acte de cette décision mais affirme sa volonté de voir ce projet aboutir en Haute-Loire.

Hier, dimanche 2 juin 2019, les 536 habitants de Saint-Hostien inscrits sur les listes électorales étaient appelés aux urnes pour voter pour ou contre le projet de création d'un crématorium sur leur commune. 340 d'entre eux ont répondu présent, 131 ont voté pour, 207 contre, s'ajoutent un vote nul et un blanc. Le projet du crématorium ne verra donc pas le jour à Saint-Hostien selon l'engagement pris par la municipalité, organisatrice de cette consultation citoyenne.

>> A lire : A voté ! Le "non" des habitants de Saint-Hostien stoppe le projet du crématorium

"Je ne tombe pas de haut, on s'y attendait", réagit Adrien Defix, vice-président de l'Agglo du Puy, au lendemain de cette consultation citoyenne. Mais le porteur du projet pointe du doigt "une indifférence" au vu du taux d'abstention qui approche les 40%. "S'il y a indifférence, il faut l'interpréter aussi comme n'étant pas de l'opposition."

Suite au dépouillement des bulletins de vote, c'est le "non" qui l'a emporté, sans qu'on ne sache jamais si quelques "oui", en tout cas suffisamment assez pour valider le projet sur Saint-Hostien, se cachaient derrière les abstentions.

>> A lire aussi : Crématorium à saint-Hostien : un dossier brûlant 

"Il faut aujourd'hui tenir compte de tous les tenants et les aboutissants"

Alors après ce nouveau rebondissement dans cette affaire vieille de plus de 30 ans, que va faire l'Agglo du Puy ? "La communauté d'agglomération a décidé de faire un crématorium, elle prend acte de cette déconvenue, mais elle ne lâche pas le dossier et va chercher très rapidement un site approprié pour que le dossier et son instruction puissent se poursuivre pour la réalisation du crématorium en Haute-Loire."

Si quelques zones attirent l'attention de l'Agglo, le sujet est à tel point sensible que le vice-président n'en révèlera aucune. "C'est une approche qui nécessite un peu plus de tact et de discrétion. Il faut aujourd'hui tenir compte de tous les tenants et les aboutissants pour pouvoir mener jusqu'au bout les processus successifs qui conduisent à l'autorisation de construction du crématorium", lance-t-il. Et cette fois-ci, l'Agglo du Puy a prévu de "muscler les services juridiques".

Stéphanie Marin


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistec le 12 juin 2019 - 11h16
D M Quel temps perdu pour la population crématiste de Haute loire contrainte à toujours plus de déplacements pour que leur choix de funérailles soit respecté.Stop aux idées fausses colportées par les opposants.N'hésitez pas à contacter l'Association crématiste pour des informations plus documentées et attestées par des témoignages des populations voisines de crématoriums existants

Signaler un abus

img_journalistec le 9 juin 2019 - 14h48
J-P Charra.Les opposants parlaient d'un nuage toxique qui survolerait Saint-Hostien C'est un mensonge. La pollution des crématoriums avec les nouvelles normes en vigueur en France depuis Février 2018 est inférieure à celle d'une voiture parcourant 15000Kms par an. Allez voir sur le site de Google Earth et vous verrez que les crématoriums de St-Etienne, Vichy Roanne, Clermont..sont cernés par des habitations.Les gens seraient -ils fous ailleurs qu'à St-Hostien?82% des Suisses se font crémat

Signaler un abus

img_journalisted le 5 juin 2019 - 20h10
Pourquoi ne pas le faire à l ancienne piscine quincieu et je précise que je pourrais être riverain...je préfère un crématorium qu',une salle de sports .

Signaler un abus