'Dans notre situation, les dés sont loin d'être jetés' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

'Dans notre situation, les dés sont loin d'être jetés'

Date : 28/04/2020 | Mise à jour : 03/05/2020 11:13
Partager

À un point du premier non relégable que le Puy allait recevoir, "si on arrête la classement là, ce serait vraiment frustrant", témoigne Franck L'Hostis, gardien du Puy foot, bien déterminé à "valider ce maintien sur le terrain". Entretien réalisé lundi soir, avant l'annonce de l'arrêt des championnats professionnels.

- Photo d'illustration / © Sébastien Ricou -

Le Puy foot devait recevoir le vendredi 13 mars Quevilly Rouen, premier non relégable. Une victoire des ciel et blanc leur permettait d'enfin sortir de la zone rouge.
Mais voilà, la veille du match, suite aux annonces Président de la République Emmanuel Macron, la Fédération Française de Football, qui gère les championnats amateurs jusqu'au National ainsi que le championnat féminin, a annoncé une interruption des matches "jusqu'à nouvel ordre". 

Comment seront arbitrés les systèmes de montées et de descente ?

Depuis, c'est dans le flou le plus total que les joueurs de Roland Vieira continuent de se préparer dans la perspective d'une reprise car si les championnats amateurs ont été arrêtés (avec des classements au ratio nombre de points/matchs joués, ce qui permet notamment au Velay Football Club d'accéder normalement pour la première fois de son histoire à la N3), les championnats de L1, L2 et N1 n'étaient pas encore fixés.
Depuis les annonces du Premier Ministre ce mardi 28 avril, on sait désormais que les championnats professionnels sont également interrompus. Reste à savoir comment seront arbitrés les systèmes de montées et de descente et on peut s'attendre à de nombreux recours en justice, car quelle que soit la décision prise, elle sera à certains égards injuste.
C'est notamment le cas pour le Puy foot, qui avait encore très clairement son destin en main puisqu'il ne comptait qu'un point de retard sur le premier non relégable, avec un calendrier plutôt favorable puisqu'il jouait plusieurs adversaires directs, dont certains à la maison.

Une relégation en N2 serait évidemment un gros coup dur pour le Puy foot, qui a déjà vu son équipe réserve reléguée de N3 à R1 suite à l'application des classements au ratio nombre de points/matchs joués

"Il restait 27 points à distribuer donc chaque rencontre face à un advesaire direct pouvait redistribuer les cartes"

Ce lundi 27 avril au soir, nous avons rencontré le gardien de l'équipe du Puy foot Franck L'Hostis, en pleine préparation physique en cette période de confinement (reportage à venir sur Zoomdici.fr sur les conditions de préparation pour les sportifs de haut niveau).
Un entretien réalisé donc en amont donc de l'annonce d'Edouard Philippe, ce mardi 28 avril après-midi, d'arrêter les championnats de football professionel (voir la réaction du Puy Foot). Il nous livrait alors son regard sur cette situation si particulière.



Maxime Pitavy




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire